Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 décembre 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Pistes cyclables, véhicules électriques, compostage : les mesures vertes du budget 2019 de Matane

Changements climatiques

Borne recharge véhicule électrique Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Deux nouveaux véhicules électriques seront acquis par la Ville de Matane, qui installera aussi de nouvelles bornes de recharge dans le centre-ville l’année prochaine.

Environ trois semaines après avoir adopté, sous l’impulsion d’écologistes engagés dans la lutte contre les menaces environnementales, la déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique, les élus de la Ville de Matane ont dévoilé l’intégration, dans le budget 2019, de plusieurs mesures destinées à donner un début de réponse aux bouleversements qui ont poussé ces militants matanais à demander le concours de leur municipalité dans la résolution de cette crise planétaire.

« Vous êtes notre gouvernement le plus proche. Vous devez agir rapidement par des actions concrètes. Vous avez cette responsabilité ». L’adoption de la déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique à Matane, le 19 novembre, s’était accompagnée d’un message clair des citoyens inquiets par les enjeux environnementaux : la dépendance aux énergies fossiles doit diminuer le plus rapidement possible, pour limiter les impacts de la crise climatique déjà constatés en Matanie, notamment lors de la sécheresse estivale et des débordements côtiers. « La ville est très touchée par les changements climatiques, comme nous l’ont prouvé les démolitions de résidences au bord du fleuve », a affirmé le maire, Jérôme Landry, en mentionnant que les premières démarches effectuées avec l’architecte Pierre Thibault avaient aussi pour objectif de développer un centre-ville plus vert, favorisant les déplacements actifs de la population. Rappelons qu’une ébauche de vision à long terme autour du développement de Matane et des potentialités de la ville avait été présentée devant 150 personnes en septembre, destinée à augmenter l’attractivité de la région à travers une fluidification du réseau piétonnier, plaçant l’humain au cœur des zones urbaines.

« Nous devons mener des efforts importants pour diminuer notre empreinte écologique le plus possible. » - Jérôme Landry, maire de Matane

Les mesures vertes du budget 2019

 

Dans les prévisions budgétaires 2019 présentées à la population mardi soir, la Ville de Matane a commencé à répondre à ces différentes préoccupations en mettant en valeur, entre autres, l’aménagement d’un réseau d’environ 10 km de pistes cyclables au centre-ville, notamment sur l’avenue Saint-Rédempteur et le boulevard Dion. Une meilleure empreinte énergétique est visée aussi par les travaux de mise aux normes de l’hôtel de ville et de la caserne incendie, construits à la fin des années 1960. L’évaluation environnementale concernant la réfection de l’avenue Desjardins pourrait permettre l’intégration de nouvelles pistes cyclables autour du parc des Îles. Des travaux de 2,2 M$ sont prévus à l’usine de traitement des eaux usées. De nouvelles bornes de recharge seront installées à Matane, qui dotera par ailleurs son parc automobile de deux nouveaux véhicules électriques. De nouvelles cellules seront construites au niveau du lieu d’enfouissement technique, pour un montant de 2,1 M$. Des plans et devis seront mis à l’étude pour le développement du traitement des matières organiques. Quant au budget participatif, il devrait prévoir un nouveau volet vert l’année prochaine, dont les modalités n’ont pas encore été déterminées. « Nous devons mener des efforts importants pour diminuer notre empreinte écologique le plus possible », a souligné M. Landry, en expliquant que l’Union des municipalités du Québec, pour réagir à cette demande citoyenne d’une réponse ferme des gouvernements de proximité concernant la crise climatique, allait demander plus de moyens au gouvernement québécois, avant tout à travers une refonte de la fiscalité municipale et de la taxation du commerce en ligne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média