Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mars 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Le projet de salle de spectacle à Matane prend un nouveau tournant

©Photo gracieuseté

La salle civique de l’hôtel de ville de Matane affichait complet dans la matinée du 13 mars, alors qu’une trentaine d’organismes culturels de la ville étaient invités à venir écouter les recommandations d’une étude de marché sur le projet de salle de spectacle. Remise à la fin de l’année 2017 à la Municipalité, elle préconise une salle de 400 personnes de type cabaret.

Le feuilleton du projet de salle de spectacle à Matane, dont Jérôme Landry juge la réalisation possible d’ici à la fin de son mandat, a connu un nouveau rebondissement à l’occasion du dévoilement au monde culturel des recommandations de l’étude de mise en marché octroyée l’année dernière à la firme Raymond Chabot Grant Thornton.

« Fortement suggérée par le ministère de la Culture », comme l’a rappelé Jérôme Landry, cette étude permettra avant tout au comité formé en 2017 pour s’occuper du dossier de bénéficier d’une nouvelle base de travail, huit ans après la dernière étude réalisée, et d’établir un dialogue avec le monde culturel matanais.

Parmi les recommandations générales de l’étude, il a été mentionné que l’option la plus intéressante, en fonction des données statistiques recueillies et de la consultation menée auprès d’une trentaine d’organismes culturels locaux, serait la création d’une salle de spectacle polyvalente de type cabaret construite au centre-ville et pouvant accueillir 400 personnes et 40 spectacles par année.

Pourquoi une nouvelle salle de spectacle à Matane ?

Selon Jérôme Landry, la construction d’une nouvelle salle de spectacle à Matane permettrait avant tout d’augmenter l’attractivité de la ville, dans un contexte démographique inquiétant pour le manque de main-d’œuvre et de stimuler l’économie locale tout en dynamisant le centre-ville.

Avec une nouvelle salle, le diffuseur de spectacles Kaméléart réduirait aussi les frais engendrés par les coûts de manutention et d’assurance plus élevés liés aux déplacements actuels entre la polyvalente, le cégep et le Barachois, où les salles ne répondent plus aux besoins actuels et aux normes techniques, notamment dans le domaine numérique.

Enfin, le développement d’une nouvelle salle de spectacle pourrait répondre aussi, selon les résultats de l’étude, à l’évolution démographique de la ville où, d’ici à 2026, le poids relatif des 65 ans et plus pourrait passer de 26 à 37 % de la population totale, ce qui tendrait à favoriser la demande pour des spectacles.

Réunion milieu culturel matanais salle de spectacle étude de marché Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Au total, 29 organismes culturels de Matane ont été consultés dans le cadre de la réalisation de cette étude. Ils étaient présents à l’hôtel de ville pour venir écouter ses résultats.

Ouverture de la nouvelle salle de spectacle d'ici à 2021 ?

Au niveau de l’échéancier, tributaire des différents partenariats possibles, dont celui du ministère de la Culture, le maire de Matane a estimé qu’un début des travaux était envisageable d’ici à deux ou trois ans. Dans l’immédiat, le mandat du comité de travail formé au début de l’année 2017, composé à la fois d’élus, d’employés municipaux et de représentants de Kaméléart, sera d’analyser cette nouvelle étude de mise en marché dans le but de déposer un projet au conseil municipal d’ici au mois de décembre.

Matane a un déficit au niveau de la culture et un problème d’attractivité. En cas de consensus sur le projet de salle de spectacle, le dossier pourrait aboutir d’ici à l’horizon 2021. -Jérôme Landry

Le maire de Matane estime que les aides gouvernementales qui accompagneront le projet pourraient s'élever à 60 ou 70 % de l'investissement total, pour lequel M. Landry n'a pas encore voulu avancer de chiffre précis. « La Ville souhaite réaliser un projet financièrement proportionnel aux besoins du milieu tout en respectant sa capacité de payer », a-t-il précisé.

Qu’en est-il de la transformation de l’église Saint-Jérôme ?

Attendu sur cette question, le maire de Matane n’a pas manqué de souligner, avant la présentation du bilan d’études aux différents partenaires culturels, à quel point la conversion de l’église du centre-ville en salle de spectacle n’était pas écartée. Il a tenu à rappeler néanmoins que le calendrier ne sera pas fixé par la fabrique de la paroisse et qu’il préférait prendre le temps d’analyser le dossier pour présenter un projet viable à la population.

À noter qu’il est possible de consulter l’intégralité de l’étude sur le site internet de la Ville de Matane, où les commentaires des citoyens seront recueillis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média