Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 juin 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La Maison des Familles de la Matanie développe sa serre et installe un module de jeux pour les enfants

Maison des Familles de la Matanie

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

De gauche à droite, Isabelle Labonté, adjointe administrative et animatrice, Edith Johnson, intervenante familles et animatrice, Coralie Chamberland, responsable du camp de jour, Amélie Gagné, intervenante familles et animatrice et Chantal Bérubé, directrice.

Une nouvelle structure de jeux pour enfants a été installée sur le terrain de la Maison des familles de la Matanie à la fin mai, dans le jardin où figure déjà la serre partagée avec l’ACEF de la Péninsule et l’OMH. Les glissades seront accessibles en tout temps aux enfants.

Un an après l’inauguration de ses nouveaux locaux, sur la rue Saint-Joseph, la Maison des Familles de la Matanie, qui a débuté son camp de jour le 25 juin, auquel une quarantaine d’enfants se sont inscrits, a doté son « jardin des familles » d’une nouvelle structure de jeux pour enfant baptisée « la jungle », comprenant pas moins de trois grandes glissades pour les tout-petits. Ouvert aux familles en-dehors des heures de bureau, le module accompagne désormais la serre déjà installée sur le terrain de l’organisme l’été passé, qui n’avait pas encore eu l’occasion d’héberger des plantations et qui est partagée avec leurs voisins de l’Association corporative d’économie familiale de la Péninsule (ACEF) ainsi que l’OMH (Office municipal d’habitation), qui héberge la Maison des Familles depuis près de 25 ans.

L’organisme avait reçu 6 700 $ de Québec en forme, issu d’un partenariat entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon, qui accompagnent des projets destinés à faire bouger davantage les jeunes issus de milieux défavorisés. « Le partage de la serre entre ces trois organismes permet d’organiser des activités intergénérationnelles en lien avec les plantes et de faire de notre jardin un lieu à la fois éducatif et récréatif », a expliqué la directrice de la Maison des Familles, Chantal Bérubé, qui s’est réjouie du succès grandissant du camp de jour estival, nécessitant quatre intervenantes durant l’été, plus une à temps partiel. Quant à l’organisme, il fonctionne avec quatre employés à temps plein.  

Un camp de jour populaire

Comprenant une quarantaine d’inscriptions cet été, contre une trentaine en 2018, le camp de jour de la Maison des Familles de la Matanie, organisé pendant huit semaines thématiques, permet aux enfants de 6 à 12 ans de profiter d’activités variées en Matanie, comme une journée dans une ferme, une sortie au parc des Îles, au cinéma, aux Jardins de Doris, des activités de jardinage ou encore une visite à Baie-des-Sables, à l’occasion de la venue d’un cirque dans le cadre du 150e de la municipalité. En raison de la fréquentation grandissante du site par les jeunes enfants, une traverse pour piétons devrait être installée dans la rue pour dissuader les voitures de rouler trop vite. Pour en apprendre davantage sur les services offerts à la Maison des Familles de la Matanie, dont la gym poussette, le massage pour bébés, les histoires au bout du fil ou encore les activités d’éveil à l’écriture et aux mathématiques, il est possible d’appeler au 418 562-0918 et de se rendre sur la page Facebook de l’organisme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média