Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 juillet 2018

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

La Société d’histoire rend hommage au commerce et à l’industrie matanaise

©Photo Victor Sirois

Depuis la fin du mois de juin, la Société d’histoire et de généalogie de Matane (SHGM) a voulu mettre l’accent, à travers une exposition estivale prévue jusqu’au 15 septembre, sur les commerces et l’industrie matanaise à travers une soixantaine d’archives photographiques.

« Matane, ville commerciale et industrielle », c’est le titre de la nouvelle exposition déployée à l’ancienne église Bon-Pasteur, où s’est établie la Société d’histoire et de généalogie de Matane il y a deux ans. Jusqu’au 15 septembre, les passionnés d’histoire et les personnes désireuses d’en apprendre davantage sur le passé de la ville pourront comprendre à quel point l’industrie a occupé une place prépondérante à Matane tout au long de son histoire, en raison notamment de sa position stratégique qui en a fait un lieu d’échange très développé à l’époque où le transport maritime était visible le long des quais du centre-ville.

En tout, quatre grands thèmes ont été choisis pour réunir les différentes photographies de l’exposition, qui s’étend du début du XIXe siècle aux années 1990 : la place de l’industrie du bois, la présence importante des petits commerces, le rôle des communications et celui des transports. Les visiteurs pourront ainsi s’immerger dans l’ambiance du chargement du bois le long de la promenade des Capitaines, avant la construction du pont de la 132, découvrir des images de l’arrivée du train, le rôle joué par les médias, l’importance du traversier et le développement de l’industrie de la crevette. Des entreprises emblématiques de Matane sont mises en valeur à travers différentes images comme la boulangerie Pelletier, la scierie Price, la compagnie Hammermill ou encore différents hôtels, commerces et épiceries du centre-ville.

Les photos de l’exposition sont principalement tirées des archives de la SHGM, du journal La Voix Gaspésienne, de la collection de Romain Pelletier et des fonds photographiques Serge Payeur et Victor Sirois. L’exposition est accessible du lundi au vendredi de 13 h à 16 h 30, au 320, boulevard Dion. Le prix d’entrée est de 5 $ (gratuit pour les membres de la SHGM). Plus de renseignements au 418 562-9766.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média