Sections

Trudeau dit non à la déclaration de revenus unique


Publié le 28 mai 2018

Rapport d'impôt

©Photo TC Média-Archives

Le premier ministre Justin Trudeau a fermé la porte lundi à une déclaration de revenus unique administrée par le Québec, faisant fi du consensus de l'Assemblée nationale.

Celui-ci a expliqué qu'il ne s'agissait pas d'une «décision à prendre à la légère», qu'il n'en voyait pas la nécessité et que son gouvernement n'en faisait pas une priorité.

L'Assemblée nationale avait adopté une motion unanime il y a deux semaines pour réclamer que le Québec perçoive l'impôt fédéral, afin d'en arriver à une déclaration de revenus unique. Le gouvernement Couillard devait présenter une demande officielle à Ottawa.

Cette motion avait été adoptée à la suite d'une proposition soumise lors du dernier congrès du Parti conservateur d'Andrew Scheer. Il a promis, s'il forme le prochain gouvernement en 2019, d'entamer des négociations avec le Québec pour en arriver à la formule d'une déclaration de revenus unique.

Le Nouveau Parti démocratique avait également adopté une résolution semblable lors de son congrès en février.

Mylène Crête, La Presse canadienne