Sections

Crise au Bloc québécois: les sept députés dissidents tournent la page


Publié le 1 mai 2018

Bloc québécois

©Facebook

Les sept députés qui ont claqué la porte du Bloc québécois en février veulent rassembler les Québécois autour d'une nouvelle offre politique. Ils lanceront une tournée de consultation dans le but éventuel de fonder un parti politique.

Ils ont annoncé mardi qu'ils coupaient définitivement les ponts avec le parti qui les a fait élire en 2015.

Les sept députés forment depuis février le Groupe parlementaire québécois à la Chambre des communes. Ils avaient quitté le caucus bloquiste le 28 février en disant être incapables de travailler avec la chef du parti, Martine Ouellet, et en lui reprochant son intransigeance.

Ils rejettent donc la main que Mme Ouellet leur a tendue à l'issue du conseil général dimanche, après les avoir vertement critiqués. Elle les avait accusés d'avoir alimenté des " fake news " à son sujet et d'être " en rupture avec la démocratie interne " du parti.

Cette nouvelle survient un jour après le départ de la vice-présidente du parti, Kédina Fleury-Samson. Le député et président du Bloc québécois, Mario Beaulieu, est quant à lui en réflexion sur son avenir politique.

Mylène Crête, La Presse canadienne