Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 janvier 2024

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

La Haute-Gaspésie s’active pour développer le secteur des pêches

Bateau Pêche

©Photo tirée de Facebook

Le milieu des pêches en Haute-Gaspésie a décidé de créer une table de concertation.

Les entreprises œuvrant dans le milieu des pêches ont créé une table autour de laquelle des actions concertées seront mises de l’avant pour aider à pérenniser ce secteur économique.

L’idée derrière ce nouvel organe collaboratif est de jeter les bases d’un plan de développement pour assurer la bonne santé des entreprises vivant de la pêche, autant en première ligne qu’à l’étape de la transformation. Pour cette première rencontre, différents acteurs économiques et de décisionnels ont été invités à y apporter leur grain de sel. Les directions régions de Pêches et Océans Canada, du ministère de l’Agriculture, des Pêches de l’Alimentation, l’Office des pêcheurs de flétan du Groënland, l’Association des capitaines-propriétaires de la Gaspésie ainsi que Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts et Guy Bernatchez, préfet de la Haute-Gaspésie étaient ainsi présents et ont manifesté leur appui à la démarche proposée par la nouvelle Table des pêches.

Le préfet, Guy Bernetchez, croit que la création de cette table de concertation aidera les acteurs du milieu de la pêche à mieux cerner les défis actuels et à venir. En échangeant sur les différentes réalités et en élaborant des scénarios, le milieu sera davantage en mesure de répondre adéquatement aux obstacles qui se dresseront devant lui. « Nous avons réuni les premiers experts du secteur, soit les pêcheurs et les transformateurs, afin qu’ils se parlent des problèmes, mais aussi des opportunités qui se présentent. Pour une première rencontre de la Table des pêches, c’est mission accomplie. »

Pour aller au-delà de la simple rencontre introductive, les différents représentants des entreprises visées ont lancé quelques idées qui pourraient être mises de l’avant dont une pêche expérimentale et le soutien aux activités de chasse et de transformation du phoque en Haute-Gaspésie; un secteur souvent mentionné par Exploramer qui a d’ailleurs proposé différents ateliers sur le sujet.

Au terme d’une première rencontre, les gens autour de la table étaient unanimes pour dire qu’il était grandement temps de se parler et de réfléchir à des actions concrètes et pérennes.  

Commentaires

3 janvier 2024

Gagnon Roger

Vous savez la grosseur des bateaux de pêche dans le Golfe du St-Laurent? Oubliez le développement de la pêche. Ceux qui n'y étaient pas ne peuvent imaginer la pêche d'avant l'arrivée de ses montres subventionnés par Québec et Ottawa à cette époque. Ils ont quasi anéanti la ressource. Psst;; Ou est passé la morue de 30 à 100 livres? Ne riez pas. Et le maquereau, il lui arrive quoi? Les pêches sont devenues affaires de politiciens alors que ce devrait être affaire de véritables responsables et de non courses aux profits. Et regardez l'état des régions que vous avez laissés aux politiciens en dépendances des grandes villes

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média