Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 novembre 2023

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

Été ordinaire, automne exceptionnel pour le tourisme en Matanie

SAISON ESTIVALE 2023

Accueil touristique

©Photo Gracieuseté

L'accueil touristique au Phare de Matane a reçu plus de 12 000 visiteurs cet été.

La saison touristique 2023 a été atypique en ce sens où l’achalandage a principalement eu lieu en septembre avec une augmentation de 54 % par rapport à l’an dernier.

Le début de la saison a été marqué par les feux de forêt sur la Côte-Nord ainsi que le temps maussade avec de la pluie, des nuages et encore de la pluie. La technicienne en récréotourisme, Suzy F. Bergeron qui a monté le rapport de la saison remarque aussi un déplacement vers septembre. « Nous avons eu des grosses chaleurs en septembre et les inquiétudes quant à la qualité de l’air s’étaient dissipées. C’est comme si on vivait un deuxième été. C’est parfait parce que ça faisait partie de nos orientations d’étaler la saison touristique au-delà de la période habituelle située entre la mi-juillet et la fin août. »

D’ailleurs des efforts promotionnels se poursuivront afin d’inciter les gens à visiter La Matanie autant en automne qu’en hiver, notamment avec les activités de la saison froide, dont la motoneige et le ski. « Nous avons des campagnes touristiques qui s’en viennent ce sens », poursuit la technicienne en récréotourisme.

Afin de déterminer les actions à suivre, l’équipe touristique de Développement économique Matanie a posé des questions aux visiteurs à savoir ce qu’ils souhaitent lors de leur passage dans la région. Les réponses sont sans équivoque. Les touristes ont mentionné, dans une proportion de 69 %, la tenue d’un événement gourmand alors que 42 % ont parlé d’un festival de musique. Avec l’abandon d’Éole en musique et du Festin de rue, force est de constater que la reprise d’événements similaires seraient les bienvenus.

Des questions peuvent aussi se poser sur les heures d’ouvertures de certains commerces, dont les restaurants. Le hic est que la pénurie de main-d’œuvre force encore plusieurs restaurateurs à fermer plus tôt et d’autres à raccourcir leur saison. « Si on s’oriente dans cette direction, il faudra être conséquent et conserver le bureau d’accueil touristique ouvert plus longtemps. Ça fait partie de notre analyse », ajoute Suzy F. Bergeron.

Provenance des visiteurs

Pour ce qui est de la provenance des touristes, on remarque un retour à la normale alors que les Européens représentent à nouveau 12 % de l’achalandage total contre 81 % pour les touristes du Québec. Ces derniers proviennent principalement de la Montérégie, de Montréal et de Québec.

À l’international, les visiteurs sont principalement des Français, des Belges et des Suisses. On a dénombré près de 200 Américains, soit plus que l’ensemble des provinces de l’Ouest canadien, et même 28 visiteurs provenant de l’Australie et les environs.

Finalement, si le bord de mer et les paysages sont toujours des raisons privilégiées pour séjourner plus longtemps en Matanie, plusieurs touristes ont aussi mentionné que le manque de temps et d’argent sont des facteurs qui ont joué sur la durée des vacances dans la ville de Pincette.

On conclut donc à une saison touristique satisfaisante dans l’ensemble avec une légère baisse de 4 % de l’achalandage, ce qui correspond tout de même à des retombées se chiffrant dans les 40 millions de dollars pour l’ensemble de La Matanie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média