Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 janvier 2023

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Méganne Perry Mélançon nommée porte-parole au PQ

GASPÉ

Méganne Perry Mélançon

©Jean-Philippe Thibault - L'Avantage Gaspésien

Méganne Perry Mélançon.

Le Parti québécois a annoncé ce matin la nomination de Méganne Perry Mélançon à titre de porte-parole. La décision a été entérinée vendredi par le conseil exécutif national du parti.

Attachée politique de Gaétan Lelièvre entre 2014 à 2016, puis députée à son tour entre 2018 et 2022, Méganne Perry Mélançon est maintenant de retour en politique après sa défaite le 3 octobre dernier, où elle s’était inclinée par 710 voix face au caquiste Stéphane Sainte-Croix.

Dès aujourd’hui, elle sera en quelque sorte une antenne extra-parlementaire pour le PQ, appelée à se déplacer principalement à Québec et à Montréal afin que la députation actuelle du Parti québécois puisse se concentrer à ses tâches usuelles. À la dernière législature avant les élections, Méganne Perry Mélançon enfilait plusieurs chapeaux à titre de porte-parole de la troisième opposition. Les dossiers de la condition féminine, de l’économie, du développement régional, de la jeunesse ainsi que du tourisme et des sports étaient notamment de son ressort.

Cette fois, sans être porte-parole d’un dossier précis, elle pourra se faire la voix du PQ et représenter leurs idées lors d’événements dans les grands centres. « L’idée c’est vraiment d’avoir une personne additionnelle qui a occupé plusieurs fonctions de porte-parole avec des contacts dans la société civile pour faire le relais de ce qui se passe à Québec, mais aussi à Montréal », explique l’ex-députée de Gaspé, qui continuera d'habiter dans la région.

« C’est important de demeurer une résidente ici et d’être engagée dans différentes causes, d’avoir un équilibre pour que je puisse rester dans la région. C’était une des conditions de l’emploi. J’ai eu d’autres offres à considérer qui étaient très intéressantes, mais qui impliquaient une certaine neutralité. Je fais la bonne chose pour m’assurer d’être connectée sur les citoyens du comté », ajoute celle qui a récemment été élue comme administratrice sur le conseil d’administration du Centre de Création Diffusion de Gaspé.

Son emploi à temps plein ne sera pas ailleurs pas une façon d’être la quatrième députée non-officielle du Parti québécois. « Je ne suis pas une députée de l’opposition sans titre, explique-t-elle. Il ne faut pas que les gens qui ont fait confiance au député Stéphane Sainte-Croix pensent que je vais jouer dans ses platebandes par revanche. L’idée n’est vraiment pas de commencer à commenter et critiquer ce qui va se faire dans le comté. On a déjà trois élus à Québec alors c’est davantage un travail de représentation pour faire valoir nos idées que de jouer à l’opposition. »

Vers 2026

 

Enfin, Méganne Perry Mélançon ne cache pas ses intentions d’être de retour comme candidate pour le Parti québécois dans Gaspé en 2026. « L’objectif ce sont les prochaines élections. Je le dis avec aise. C’est ce qui me passionne et je pense que je peux encore contribuer. C’est là que j’ai envie de continuer à m’impliquer », conclut-elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média