Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 janvier 2023

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

1,8 million pour le compostage à Matane

MATIÈRES ORGANIQUES

bac brun

©Photo Gracieuseté - L'Avantage Gaspésien

Le séduisant bac brun a fait son apparition dans les rues de La Matanie à l'automne dernier.

Le gouvernement du Québec a accordé un montant de 1,8 million de dollars à la Ville de Matane pour déployer une plateforme de compostage et faire l’acquisition d’équipements de collecte de matières organiques.

La plateforme semi-fermée de 15 600 pieds carrés est destinée à accueillir jusqu’à 4 400 tonnes de matières organiques. Les MRC de La Matanie et de la Haute-Gaspésie sont les bénéficiaires de cette nouvelle structure qui servira à revaloriser les matières organiques qui y seront acheminées. Il s’agit d’un projet évalué à 3 ,2 millions de dollars.

Depuis l’automne 2022, les résidents et commerçants de La Matanie et de la Haute-Gaspésie ont commencé à recevoir des bacs bruns afin de passer à l’ère du compostage. On estime que 45 % des matières retrouvées dans les vidanges sont effectivement compostables.

On parle d’un total de près de 15 000 bacs bruns qui seront distribués et qui devraient contribuer à détourner un peu moins de 4 000 tonnes de matières organiques du site d’enfouissement. Pour le maire de Matane, Eddy Métivier, il s’agit d’une nouvelle ère qui se dessine dans la région. « Collectivement, nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un levier favorable à l'accomplissement d'autres actions concertées pour favoriser le maintien de la biodiversité et protéger notre environnement. C'est aussi une excellente occasion pour chaque citoyen de s'impliquer personnellement dans la lutte contre les changements climatiques. »

Quant à la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, Maïté Blanchette-Vézina, elle y voit un pas important vers un avenir plus écologique. « Les matières organiques, lorsque valorisées, deviennent un intrant précieux et s'inscrivent parmi l'ensemble des stratégies visant à réduire les émissions de GES. Je félicite la Ville de Matane pour son initiative, qui témoigne de son engagement à lutter contre les changements climatiques et à léguer un monde meilleur aux générations futures. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média