Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 décembre 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Budget 2023 : Sainte-Anne-des-Monts n’échappe pas à la flambée des coûts

BUDGET MUNICIPAL 2023

Simon Deschênes

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le maire Simon Deschênes parle d'un exercice financier rigoureux dans les circonstances.

L’inflation et les transferts provinciaux jugés insuffisants auront réussi à mettre un terme à huit ans de gel de taxes à Sainte-Anne-des-Monts qui doit se résigner à augmenter la facture des contribuables de 3.31 %.

Maintenir les taxes au même taux pendant huit relevait déjà de l’exploit. Toutefois, les élus annemontois n’ont eu d’autre choix que de s’adapter au contexte actuel en haussant la taxe foncière qui passe ainsi de 1,17 $ à 1,21 $ autant pour le secteur Sainte-Anne-des-Monts que celui de Tourelle.

Pour ce qui est des immeubles commerciaux et industriels, la taxe foncière augmente de 1,81 % en passant de 2,17 $ à 2,21 $. En revanche, la facture des services municipaux baisse de 1,77 $, notamment en raison des réductions de coûts liés à l’aqueduc et les égouts. Le maire Simon Deschênes explique que l’embauche d’un technicien en assainissement des eaux qui travaille en amont aide grandement à « prévenir plutôt que de guérir ».

Simon Deschênes explique que l’exercice budgétaire 2023 n’a pas été de tout repos pour le conseil et l’équipe municipale puisque les transferts en péréquation ont chuté de 350 000 $. « Il y a une formule de calcul qu’on s’explique mal qui fait nous avons cette baisse de revenus. D’un autre côté, une ville comme Gaspé voit ses transferts augmenter de plus de 100 000 $. Même en ajoutant l’inflation et le prix du carburant, nous sommes parvenus à limiter la hausse de la facture pour le contribuable. »

Pour ce qui est de l’année à venir, le conseil municipal entend aller de l’avant avec la piste de style pumptrack qui sera implantée au parc multisports, tout juste à côté du skatepark. Après un troisième appel d’offres, des propositions ont enfin été déposées. « Nous aimerions également avoir l’accord pour la réfection de la piscine municipale qui date de plus de 35 ans et qui est un des services les plus utilisés dans la population, autant chez les adultes que les enfants », ajoute le maire.

Finalement, Simon Deschênes estime que la Ville est en bonne santé financière avec une dette qui s’élève à 500 000 $ tout en ayant un surplus accumulé de 2,2 millions de dollars qui permet de palier aux imprévus et d’investir au besoin si des programmes d’aide gouvernementaux exigent des mises de fond pour la réalisation de projets.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média