Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 octobre 2022

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Une entreprise de Gaspé chargée de l’architecture du Pavillon des requins d’Exploramer

PAR WILLIAM LÉPINE

Exploramer

©Jean-Philippe Thibault - L'Avantage Gaspésien

Exploramer aura finalement son Pavillon des requins, complétant ainsi le plan de pérennisation rédigé en 2017.

Exploramer fut ravi d’annoncer que la firme Atelier Balsa architectes, provenant de Gaspé, entreprendra la réalisation des plans du Pavillon des requins du Saint-Laurent.

La firme Balsa dont deux de leurs architectes ont participé à l'élaboration des plans pour le Géoparc de Percé, sera accompagnée de deux autres firmes d'ingénieries, soit Kwatroe consultants de Gaspé et Innovation Amerik de Matane, pour réaliser les plans du projet estimé à 7 millions de dollars.  Le choix a été fait suite à un appel de soumissions.

Le Pavillon des requins du Saint-Laurent exposera un bassin d’aiguillats communs vivants. Il y aura également une exposition numérique réalisée par le studio Moment Factory. Exploramer dit être fier de continuer son développement avec des talents de la région, ayant auparavant fait construire son bateau entièrement en Gaspésie.

Atelier Balsa Architectes entamera les travaux au cours des prochains jours et la première pelletée de terre se fera en avril. L’ouverture du Pavillon des requins est prévue pour juin 2024.

Un long chemin

Ce projet de Pavillon des requins est l'ultime pièce du plan de pérennisation de l'institution muséale présenté en 2017 après avoir évité la fermeture de justesse. On avait alors évoqué plusieurs projets, dont la construction d'un nouveau bateau pour les excursions en mer, des aquariums plus grands et le Pavillon des requins.

Avec ces trois projets, Exploramer aura réalisé les trois éléments clés de son plan de pérennisation en plus d'avoir obtenu un budget de fonctionnement récurrent. L'objectif à l'époque était, non seulement d'assurer la survie du musée, mais aussi d'en faire une attraction incontournable en Gaspésie, au même titre que le Géoparc de Percé, le Bioparc ou Nova Lumina à Chandler.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média