Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

31 août 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le juge à la retraite Marc Gagnon expose à Matane

ARTS VISUELS

Marc Gagnon

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Marc Gagnon expose ses tableaux-sculptures en bas-relief au Complexe culturel Joseph-Rouleau.

Le juge à la retraite, Marc Gagnon, a décidé de présenter ses œuvres au grand public dans le cadre d'une exposition qui se tient jusqu'au 17 septembre au Complexe culturel Joseph-Rouleau de Matane.

Lorsqu'il a accroché sa robe de magistrat, Marc Gagnon avait tout le loisir pour s'adonner à une passion qu'il avait développé au fil des années, soit des tableaux-sculptures en bas-relief. « J’ai commencé à faire des sculptures à l’époque où j’étais jeune avocat. Je peignais des troncs d’arbre que je coupais à deux ou trois mètres du sol en les conservant debout tenus par les racines. J’enlevais l’écorce et les faisait sécher un certain temps. »

S'inspirant librement des œuvres de Claude Picher et même Réjean Ducharme, celui qu'on surnommait le juge à la rose, réalise ses tableaux à l'aide d'outils rudimentaires et du bois mou. Depuis qu'il produit ses œuvres à l'intérieur, à l'abri des intempéries, il y ajoute un brin de romantisme et de poésie ainsi que des couleurs vives. C'est sans prétention qu'il réalise ses œuvres. Il en compte déjà plus d'une cinquantaine qui se sont longtemps limitées aux quatre murs de sa demeure. « Comme je suis nul en dessin et encore plus nul en menuiserie, les images qui m’inspirent se limitent forcément à des formes simples. Les lignes droites peuvent être croches, et les lignes courbes, d’un arrondissement douteux. »

C'est donc avec un élan de simplicité, beaucoup de bonne volonté et une envie de créer de la beauté que l'honorable Marc Gagnon dévoile, à 82 ans, une nouvelle facette de sa personnalité au grand public. On peut admirer son travail à la salle multi du Centre culturel Joseph-Rouleau suivant les heures d'ouverture de la bibliothèque.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média