Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 août 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

10 millions pour décontaminer et restaurer le site de RockTenn

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

RockTenn

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Annie Fournier a présenté l'historique du projet ayant mené à l'obtention de la subvention de 10 M$.

La Ville de Matane a obtenu une subvention de 10 millions de dollars du ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec pour décontaminer et restaurer le site de l'ancienne papetière RockTenn située dans le parc industriel.

Propriétaire du site depuis 2016, la Ville de Matane avait mandaté la SADC pour monter un projet autour du site désaffecté afin qu'il devienne vecteur de développement économique et durable. C'est ainsi qu'est né Synergie Matanie, centré autour du principe d'économie circulaire, soit une façon d'optimiser les ressources disponibles, les réutiliser et ainsi leur donner une deuxième vie.

L'idée était donc d'attirer des entreprises porteuses de ce principe à l'ancien site de RockTenn. Le hic est qu'un important chantier de décontamination et de reconstruction de certains bâtiments s'avère nécessaire pour attirer des promoteurs. C'est à ce moment que les acteurs socioéconomiques du milieu ont monté un projet avec l'aide de conseillers du ministère de l'Économie pour restaurer le site de RockTenn à travers un programme qui subventionne 100 % des coûts.

En juillet dernier, la Ville de Matane a obtenu la confirmation que le projet était accepté et que les travaux de réhabilitation de l'usine seraient financés par Québec. « C'est une superbe annonce pour Matane. Plus que jamais, nous avons le vent dans les voiles et une fois de plus, Québec démontre à la population, son appui sans équivoque pour notre ville centre qui se répercute sur toute une région », a mentionné le maire, Eddy Métivier.

La directrice générale de la SADC de la région de Matane, Annie Fournier, estime que le site a un fort potentiel, qu'il s'agisse de sa situation géographique qui le positionne près des deux routes principales, soit la 132 et la 195, avec un accès maritime et ferroviaire à proximité ou de sa capacité d'entreposage et de la disponibilité en électricité. Avec un terrain de 456 000 mètres carrés et un bâtiment de 10 000 mètres carrés, les possibilités de développement sont énormes, estime-t-elle. « Nous sommes dans un contexte où le Québec veut être autonome sur le plan manufacturier, agroalimentaire et énergétique. Il faut que le développement écoresponsable et le développement économique ne fassent qu'un. »

Annie Fournier confirme que des promoteurs ont déjà levé la main pour s'installer sur l'ancien site de RockTenn, notamment grâce au démarchage de Jean Langelier de Développement économique Matanie. « C'est un site de catégorie A qui se démarque avantageusement par le prix des terrains et des loyers si l'on compare à ce qui existe dans les grandes villes. Ça rend Matane encore plus attractif et on poursuit nos démarches pour attirer des promoteurs », a-t-il ajouté.

Quant au type de décontamination il faudra faire sur le site, la Ville explique que les prochains mois seront déterminants pour cibler exactement les travaux à effectuer. On estime que le site sera pleinement fonctionnel d'ici 2027.

RockTenn

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Plusieurs acteurs socioéconomiques du milieu participent à l'élaboration du projet de restauration du site de RockTenn.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média