Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

08 août 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Invitation à découvrir la Ferme citoyenne de La Matanie

AGRICULTURE URBAINE

Ferme citoyenne

©Photo Gracieuseté - Michel Grou

70 membres font partie de la Ferme citoyenne de La Matanie

Quelques mois après les premières productions, la Ferme citoyenne de La Matanie ouvre ses rangs au grand public dans le cadre d'une rencontre festive d'ouverture.

Le dimanche 21 août de 14 h à 16 h, les gens sont invités à venir rencontrer les artisans de la ferme citoyenne, à échanger avec eux et à en apprendre davantage sur le projet. Ce sera aussi l'occasion de déguster des légumes fraîchement cueillis. Il y aura aussi une visitée guidée de l'endroit.

Imaginée il y a un peu plus d'un an, la Ferme citoyenne est née d'un désir de prôner l'autonomie alimentaire, le partage et le transfert de connaissances ainsi que la solidarité et la socialisation entre les gens de La Matanie. « Il y a le quart de la ferme qui est dédié à des parcelles communautaires dont la terre est préparée, travaillée et enrichie à l'aide d'engrais végétaux. Les gens peuvent déjà y faire leurs semis. L'autre partie de la ferme, ce sont les parcelles collectives. Nous ouvrières décident des semis et planifient les récoltes. C'est dans cette partie que les organismes communautaires sont invités à participer à différents niveaux de la production », explique Michel Grou, vice-président du conseil d'administration de la Ferme citoyenne.

Par exemple, des participants des camps de jour de la Maison des familles, du Carrefour Jeunesse-Emploi et du Marigot ont déjà passé par les champs pour différentes activités éducatives et de cueillette au terme desquelles ils repartent avec des aliments frais. Le vice-président de la Ferme assure que toutes les récoltes sont redistribuées afin qu'il n'y ait aucune perte. Les cuisines collectives de Matane font d'ailleurs partie du projet.

Pour Michel Grou, la Ferme citoyenne est simplement une initiative pour favoriser l'autonomie alimentaire, mais surtout pour donner le goût aux gens de « se réapproprier la terre et d'en apprendre davantage sur le cycle de vie d'une plante, du semis jusqu'à l'assiette. Ainsi, notre alimentation devient moins un mystère. »

Ce sera donc le moment idéal d'échanger avec des professionnels de la terre le dimanche 21 août de 14 h à 16 h à la Ferme citoyenne située au 414, ave. Saint-Rédempteur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média