Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Fermeture du GASP des Monts pour une durée indéterminée

Sentier Espoir

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Les activités du centre de jour et du centre d'hébergement avaient été réunies sous un seul toit par la direction actuelle.

Le Groupe d'action psychiatrique des Monts qui comprend le centre de jour et le Sentier de l'Espoir est fermé pour une période indéterminée.

Par voie de communiqué, le conseil d'administration de l'organisme a annoncé la fermeture immédiate du service évoquant « des plaintes, des irrégularités administratives et dans la gestion financière ».

Le conseil d'administration précise qu'une plainte formelle a été déposée à la Sûreté du Québec et que l'institution financière a été avisée. « Des mesures sont en place pour faire la lumière sur cette affaire », peut-on lire dans le nébuleux communiqué.

Une enquête interne est aussi lancée et le conseil d'administration souhaite procéder à une réorganisation majeure afin de relancer l'organisme sur de nouvelles bases, ce qui inclut notamment une bonification des services et un changement de nom.

Les trois membres restants du conseil d'administration, soit Jasmine Lalonde, Jacques Mimeault et Karl Gallant affirment que tous les efforts seront mis en œuvre pour que la fermeture soit la moins longue possible. « Nous croyons fermement qu’un Centre de Réadaptation et d’Aide en Santé Mentale est nécessaire en Gaspésie. »

Le CISSS-Gaspésie, qui est bien au fait de la situation, collabore avec les membres du conseil d'administration et a mandaté un intervenant communautaire pour aider à la restructuration de l'organisme.

Cette nouvelle crise n'est pas sans rappeler les événements de 2018 alors que plusieurs employés étaient à couteux tirés avec les administrateurs de l'époque. Après plusieurs démissions au sein du conseil d'administration ainsi que celui de la directrice générale de l'époque, Kathia Michaud, les rênes de l'organisme avaient été confiés à Sylvie Diotte qui occupait le poste de directrice depuis maintenant quatre ans.

Les membres du conseil d'administration actuel ont avisé les médias qu'aucun autre commentaire ne sera émis pendant que l'enquête sera en cours.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média