Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

29 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Fondation Laure-Gaudreault remet 1 300 $ au Centre d'action bénévole des Chic-Chocs

SOUTIEN COMMUNAUTAIRE

FLG

©Photo Gracieuseté

Louise Garneau, responsable de la Popote à Cap-Chat Karim Haidar, coordonnateur en gestion bénévole du CAB des Chic-Chocs Suzanne Mimeault, resp. de la FLG, secteur des Monts et Olivia-Claude Bernier, présidente de l’AREQ, secteur des Monts.

Fidèle à la tradition, la Fondation Laure-Gaudreault a soutenu un organisme de la Haute-Gaspésie, en l'occurrence le Centre d'action bénévole des Chic-Chocs avec un don de 1 300 $.

Mise sur pied par l'Association des retraités de l'enseignement du Québec, la Fondation Laure-Gaudreault remet chaque année, des bourses à des organismes dont l'objectif est d'améliorer la vie des aînés et des jeunes.

Cette fois-ci, l'organisme bénéficiaire de la bourse est le Centre d'action bénévole des Chic-Chocs. L'argent servira à acheter de l'équipement pour le service de popote roulante qui est maintenant disponible dans toutes les municipalités de la Haute-Gaspésie, de Cap-Chat à Madeleine.

Pour la responsable du Fonds Laure-Gaudreault du secteur des Monts, Suzanne Mimeault, ce soutien au Centre d'action bénévole contribue à maintenir un service important dans la région. « Ils offrent des repas chauds, à prix abordable, cuisinés et livrés à domicile par des bénévoles attentionnés. Cette opportunité favorise le soutien à domicile de personnes âgées, handicapées ou en convalescence. C’est là un complément essentiel au maintien à domicile. »

La Fondation Laure-Gaudreault, mise sur pied en 1990, tient son nom d'une institutrice de Charlevoix qui fonda le premier syndicat pour les institutrices rurales. Elle s'est notamment battue pour obtenir un régime de retraite décent pour toutes les enseignantes de l'époque qui terminaient leur vie dans la pauvreté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média