Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Urbanistes et citoyens s'expriment sur le réaménagement du centre-ville de Matane

Urbanistes Matane

©Photo Vicky Fortin - L'Avantage Gaspésien

Les consultants en urbansime, Vincent Racine et Sylvain Gariépy.

La firme d'urbanistes mandatée par la Ville de Matane a présenté les résultats des premières consultations citoyennes en vue du réaménagement du centre-ville.

Sylvain Gariépy et Vincent Racine de la firme BC2 ont fait le point sur les idées reçues par les citoyens et organismes consultés. L'objectif de la rencontre était de présenter les grandes orientations et décliner quelques idées récurrentes qui pourraient alimenter la réflexion des élus sur d'éventuelles actions concrètes à poser.

Les premiers jets en vue du plan de réaménagement du centre-ville ont commencé avec la vision de l'architecte Pierre Thibault à laquelle s'est jointe une consultation publique préliminaire. Le plus récent sondage s'insère donc dans cette même logique. 1 000 personnes ont exprimé leur avis sur le sujet. « Ce sont les idées des citoyens qui ont été reçues, triées et travaillées et qui ont été présentées au conseil et qui sont maintenant présentées au grand public », explique Sylvain Gariépy.

Du sondage, il est ressorti un grand appui au concept de sens unique sur la rue Saint-Jérôme dans une proportion de 68 %. Le scénario privilégié par les urbanistes est le sens unique à partir de la rue Saint-Georges et un autre en sens inverse sur l'avenue Otis, soit vers l'embouchure de la rivière. Les trottoirs seraient élargis et les terrasses seraient bonifiés. Toutefois, l'idée ne fait pas l'unanimité. La question demeure à savoir à partir de quelle rue il serait plus judicieux de le commencer. Les doléances sont notamment venues des commerces où il y a de la livraison et des voitures taxi. Des citoyens ont aussi souligné qu'il fallait réfléchir au côté pratique de la chose puisque les aménagements proposés sont moins adaptés à la saison hivernale.

Un élément qui semble faire l'unanimité repose dans une concentration de commerces au centre-ville pour le dynamiser et de végétaliser les axes routiers. On parle surtout de la rue Saint-Jérôme, du Parc des Îles et de la promenade des Capitaines. Le sondage a aussi révélé qu'une majorité de citoyens sont d'accord avec la hausse du nombre d'étages permis pour un maximum de quatre. La question d'une salle de spectacles à l'église Saint-Jérôme a aussi refait surface. On est toutefois loin de la coupe aux lèvres dans ce projet.

La firme d'urbanistes a ainsi présenté ses quatre grandes orientations autour desquelles des actions seront prises par le conseil de ville. Il s'agit d'abord d'offrir un milieu de vie durable, de qualité et adapté, de positionner le centre-ville comme un incontournable, de protéger et valoriser les richesses naturelles et de promouvoir la culture, les arts et le patrimoine.

D'autres idées en vrac ont été lancées comme la transformation du garage municipal en salle communautaire, l'ancienne usine Canadelle en zone résidentielle et l'ex-boulangerie Pelletier en bâtiment de quatre étages avec du commercial au rez-de-chaussée et du résidentiel aux étages supérieurs.

Finalement, il a été proposé de réaliser un passage piétonnier entre la Place des Rochelais et le Barachois et un autre jusqu'à la Promenade des Capitaines.

La prochaine étape sera de peaufiner les idées reçues à la suite des commentaires lancés lors de la consultation publique de mardi soir dernier et de les présenter à nouveau au conseil de ville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média