Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine ouverte au public après 343 ans d'inaccessibilité

SAINTE-MADELEINE-DE-LA-RIVIÈRE-MADELEINE

SÉPAQ

©Photo Gracieuseté

Le barachois de la Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine offre une vue imprenable sur le Fleuve Saint-Laurent.

Après avoir été longtemps le site d'un club de pêche privé, la Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine maintenant propriété de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) sera à nouveau ouverte au public après 343 ans d'inaccessibilité.

D'une superficie de 42 km carrés, ce territoire prisé est devenu officiellement une Seigneurie en 1679. Même si elle a changé de mains à plusieurs reprises pendant près de deux siècles, c'est le nom de Denis Riverin qui demeure le plus important dans l'histoire de l'endroit. On lui a octroyé la Seigneurie de Rivière-de-la-Madeleine en 1689. Il donnera ensuite son nom à la MRC qu'on connaît aujourd'hui sous le nom de Haute-Gaspésie.

Après l'époque des seigneuries, plusieurs entreprises privées, particulièrement des papetières et forestières y ont tenu un club privé de pêche. C'est finalement en 2009 qu'Investissement Québec rachète ce territoire jusqu'à ce qu'il le cède à la SÉPAQ en 2021. « 343 ans plus tard, les Gaspésiens ont enfin accès à cette portion du territoire. Le partage de ce joyau naturel exceptionnel vient s’ajouter aux différentes raisons de visiter notre belle Haute-Gaspésie. Je suis heureux que notre voix ait été entendue et que nous puissions ensemble aujourd’hui célébrer le début d’une belle histoire d’amour avec la Seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine », a lancé le maire de l'endroit Joël Côté, pour qui la réappropriation de ce territoire a longtemps été un cheval de bataille.

La première action que la SÉPAQ a posée est d'annexer la seigneurie à la Réserve faunique des Chic-Chocs afin d'harmoniser les pratiques de gestion. À court terme, la SÉPAQ rend la pêche et la randonnée pédestre accessibles au public. On y a aussi installé quelques tables de pique-nique pour profiter de la quiétude des lieux.

Dès l'année suivante, des forfaits chasse à l'orignal, à l'ours et au petit gibier seront offerts et il sera possible de pratiquer la pêche au saumon. On entend également utiliser les bâtiments déjà présents qui ont été conservés dans un bon état afin d'y offrir de l'hébergement. On parle de quatre chambres dans le pavillon principal, trois chalets de gardien et un atelier-entrepôt.

À travers les améliorations apportées au site, la SÉPAQ entend aussi déployer un plan de conservation et de mise en valeur qui assurera la pérennité de la seigneurie dans le respect de la nature. « La SÉPAQ mettra tout son savoir-faire et son expertise au service la mise en valeur durable de ce prolongement de la réserve faunique des Chic-Chocs. Déjà, la population peut bénéficier des aménagements en place pour s’imprégner et profiter de la beauté du littoral », a conclu le vice-président Exploitation de la SÉPAQ, Dave Boulet.

Madeleine

©Photo Sépaq

D'une superficie de 42 km carrés, ce territoire prisé est devenu officiellement une Seigneurie en 1679.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média