Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le nouveau PDG du CISSS-Gaspésie basé à Sainte-Anne-des-Monts

GASPÉ

Martin Pelletier

©Photo Jean-Philippe Thibault - L'Avantage Gaspésien

Martin Pelletier reprend du service dans l'établissement qu'il a jadis dirigé avant la création des CISSS.

Le nouveau PDG du CISSS-Gaspésie, Martin Pelletier, a confirmé que ses bureaux seraient localisés à même l'hôpital de Sainte-Anne-des-Monts.

Retour aux sources pour Martin Pelletier qui a élu domicile en Haute-Gaspésie pour ce nouvel emploi dans le système de santé gaspésien après avoir œuvré quelques années au Nouveau-Brunswick. Il y a pratiquement dix ans, le Gaspésien devenait directeur général du CSSS de la Haute-Gaspésie, amenant une bouffée d'air frais dans l'établissement après une crise sans précédent qui s'était soldée par le départ précipité de la directrice générale et du directeur des ressources humaines de l'époque, soit Hélène Laprise et Pierre Francoeur.

Près d'une décennie plus tard, l'enjeu des ressources humaines est toujours criant d'actualité, mais à dans un contexte fort différent. Si l'objectif à l'époque était de redorer l'image de l'établissement de santé pour attirer davantage de professionnels dans la région, la réalité d'aujourd'hui est qu'une pénurie de main-d'œuvre frappe tout le Québec. « Mes deux principales préoccupations sont simples; soit le maintien et le développement des soins de santé pour les Gaspésiens et le bien-être du personnel. La pénurie de main-d'œuvre est l'un des principaux enjeux. Je n'ai pas de baguette magique, mais j'ai l'intention de me présenter chaque jour pour aider les usagers et le personnel à trouver des solutions. »

Il entend d'ailleurs établir un plan d'action qui sera basé sur une collaboration respectueuse avec les professionnels qui oeuvrent sur le terrain. Il se dit ouvert au changement et aux nouvelles idées pour assurer l'avancement du CISSS. « Il faudra être une organisation accueillante et attractive où la nouvelle génération de travailleurs sera reconnue à sa juste valeur et sentira qu'elle a des possibilités d'avancement », a indiqué le nouveau PDG.

Questionné sur le rapport de la Vérificatrice générale qui blâmait sévèrement l'administration précédente, notamment sur la gestion des ressources humaines et l'octroi de contrats, Martin Pelletier a répondu qu'il entendait diriger l'organisation avec intégrité et honnêteté et qu'il miserait sur la communication pour offrir davantage de transparence. « Il ne faut pas oublier non plus qu'avec le rapport de la Vérificatrice générale viennent trois années sous supervision avec des redditions de compte à faire », ajoute-t-il.

Un PDG à Sainte-Anne-des-Monts

Martin Pelletier a décidé d'élire domicile à Cap-Chat et d'installer ses bureaux à l'hôpital de Sainte-Anne-des-Monts, ce qui est en soi, un grand changement sur le plan de la perception organisationnelle. D'ailleurs, ce dernier précise que sa connaissance des différentes réseaux locaux de services le guideront dans les décisions à venir afin qu'elles soient adaptées aux diverses réalités des MRC. « On va tenir compte des spécificités. On va adapter nos décisions et ma connaissance des réseaux va aider très certainement. Un autre défi sera de travailler pour voir comment on pourra maintenir et développer, lorsque ce sera possible, les services de proximité. »

Quant à savoir s'il entend faire de la Haute-Gaspésie, son lieu permanent de résidence et de travail, le principal intéressé ajoute qu'il s'agit d'un scénario envisagé, mais qu'il devra y avoir consensus familial. Quoi qu'il en soit, cette nouvelle est fort bien accueillie par le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, qui se réjouit de voir un poste décisionnel important prendre racine en Haute-Gaspésie. « Nous n'avons pas de hauts postes de fonctionnaires ici. Lorsqu'il y a de la proximité entre la communauté et les postes décisionnels, on réussit plus facilement à tirer notre épingle du jeu. C'est rafraîchissant. Je connais d'ailleurs Martin puisqu'il était présent lorsque je suis devenu maire. Il a un fort bagage, c'est un gentleman et il revient chez lui pour travailler chez lui, c'est juste parfait. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média