Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 mai 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une contribution fédérale de 428 746 $ pour le développement récréotouristique en Haute-Gaspésie

PLAN DE DÉVELOPPEMENT RÉCRÉOTOURISTIQUE

Chic-Chocs

©Photo SÉPAQ

La mise en valeur des Chic-Chocs est au coeur du projet de développement récréotouristique de la Haute-Gaspésie.

La ministre responsable de la Gaspésie, Diane Lebouthillier, a annoncé une enveloppe de 428 746 $ pour la confection d'un plan de développement récréotouristique en Haute-Gaspésie qui s'inscrit dans le projet « Destination Chic-Chocs ».

L'idée derrière cet ambitieux projet de développement est de positionner la Haute-Gaspésie et son arrière-pays comme une destination de premier plan au Canada et pour les touristes internationaux. « Ce soutien financier octroyé au CLD de la Haute-Gaspésie permettra d'élaborer un plan de développement alors que la popularité croissante de la région est indéniable auprès des touristes. Le CLD pourra promouvoir des projets à caractère durable et optimisera l'accès au territoire », a lancé la ministre Diane Lebouthillier qui procédait à l'annonce au nom de Développement économique Canada.

Bien qu'il soit trop tôt pour parler de projets précis, le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes et le préfet de la Haute-Gaspésie, Guy Bernatchez se sont réjouit de bénéficier du soutien du fédéral dans ce projet d'envergure. « Ce plan guidera nos actions pour les dix prochaines années. L'aide était essentielle pour initier cet ambitieux projet qui nous permet de rêver grand et devoir sur un horizon international », a précisé le préfet.

Quant au maire Deschênes, le plan qui sera pondu sera majeur et permettra à la Haute-Gaspésie de se positionner avantageusement pour devenir une destination incontournable. « Dans dix ans, ça serait mon rêve d'entendre des gens de l'Ouest canadien parler de la Haute-Gaspésie au même titre qu'on peut parler de Banff comme une richesse au Canada. »

Les prochains mois serviront donc à préparer le plan qui se fera en concertation avec les élus, les entreprises du milieu et tous les acteurs qui ont à cœur le développement de la Haute-Gaspésie. On précise également que la protection du caribou ne sera pas un frein puisque le territoire est suffisamment grand pour « jouer » ailleurs dans les Chic-Chocs. Les élus locaux ajoutent que cette même protection des caribous pourrait être incluse dans le développement sous différentes formes puisque l'emblématique animal représente un élément unique à la région.

On a également mentionné que le palier provincial fera partie de futurs investissements et que les ministres concernés ont déjà été approchés. Finalement, Diane Lebouthillier, pour qui ce projet de développement récréotouristique est particulièrement important, a affirmé que le fédéral sera présent ultérieurement pour soutenir des initiatives qui découleront de ce plan.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média