Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 avril 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des élèves de l'école Zénon-Soucy initiés à la pêche

TAQUINER LA TRUITE

Pêche

©Photo Gracieuseté

Patrick Fournier a eu un plaisir certain à enseigner les rudiments de la pêche aux élèves de la classe de Marie-Claude.

Une vingtaine d'élèves de l'école primaire Zénon-Soucy ont eu le privilège d'être initiés à la pêche par une guide professionnel de la SÉPAQ qui s'est rendu en classe pour leur montrer les rudiments de ce loisir sportif.

Après les classes virtuelles, le confinement et l'éducation physique dans le salon, les élèves avaient soif d'activités dynamiques et motivantes. C'est exactement ce que leur a donné l'enseignante Marie-Claude Gagné. Elle-même passionnée de pêche, elle a rencontré par hasard Patrick Fournier, gardien de territoire à la Réserve faunique des Chic-Chocs. Également un passionné de pêche, c'est sans hésitation qu'il a accepté l'invitation de l'enseignante à participer bénévolement à cette classe nature et découvertes.

Alors que l'activité arrivait à grands pas, l'enthousiasme des enfants de 2e et 3e année de la classe de Marie-Claude augmentaient de jour en jour. « Ils préparaient des questions pour Patrick. Chacun d'entre eux réalisaient ensuite une entrevue avec lui. Il y avait donc l'aspect de la communication orale et de l'écriture qui s'ajoutait aux apprentissages. Ils ont tous démontré un vif intérêt et, à voir Patrick interagir avec les jeunes je suis convaincue qu'il avait autant de plaisir qu'eux à partager sa passion. »

Les élèves ont ainsi eu droit à un cours 101 sur la pêche. Ils ont appris les véritables noms des équipements utilisés par la pratique de celle-ci et ils ont pu ensuite se pratiquer dans la cour d'école. Patrick leur a aussi montré des cartes des plans d'eau de la réserve où il est possible de pêcher, le tout en prévision d'une sortie en juin prochain où les jeunes pourraient mettre leurs acquis à profit en taquinant véritablement le poisson au Lac-Gagnon.

Au terme de la journée de formation, la vingtaine d'élèves n'avaient que de bons mots pour leur formateur et la hâte d'aller pêcher se faisait ressentir dans leurs commentaires. « Monsieur Patrick est cool et c'est le meilleur pêcheur! ». « Moi, j'ai bien aimé qu'ils nous en apprennent plus sur la pêche ». « On en a appris sur les poissons, comment faire des nœuds et comment pêcher. On a hâte d'aller sur le lac ». « J'ai gagné une canne à pêche et il nous a acheté des cadeaux! »

Le principal intéressé était aussi ravi de sa journée. « C'était la première fois que je faisais une initiation à la pêche en classe et j'ai vraiment apprécié l'expérience. C'est bien de leur faire découvrir une activité de plein air », confie-t-il. Ce dernier leur promet une journée bien remplie avec un lac ensemencé où les jeunes pourront vivre l'expérience complète de la pêche. On entend aussi entre les branches qu'un diner hot dog au barbecue serait aussi au menu. Toutefois, comme l'endroit retenu pour l'activité sera bien rempli de poissons, les élèves tenaient à garder la date secrète pour éviter que d'autres pêcheurs s'y rendent avant eux. Il n'a donc pas été possible d'en savoir plus sur le sujet. Secret professionnel oblige.

Quant à l'enseignante, elle était heureuse de voir ses jeunes aussi enthousiastes à accueillir le vétéran pêcheur et de constater que la réponse était unanime. « À une époque où il est de plus en plus difficile d'avoir l'attention des enfants, c'était un plaisir de voir comment Patrick a su capter toute leur attention du début à la fin. Les élèves avaient un réel intérêt et c'est grandement en raison de la passion que Patrick dégage lorsqu'il partage son savoir. »

Au-delà des leçons et des travaux réguliers, ce que Marie-Claude Gagné veut léguer à ses élèves, ce n'est pas nécessairement ce qu'elle leur a appris, mais la façon dont ils se sentaient dans sa classe. C'est pourquoi elle ne compte pas les heures qu'elle met pour faire vivre des expériences enrichissantes à ses élèves, qu'il s'agisse de la journée pêche à la journée carrière en passant par des programmes d'exercices qu'ils ont conçus eux-mêmes. « Au-delà de la valorisation scolaire, il y a la valorisation personnelle qui est inestimable à mes yeux », conclut-elle.

©Photo Gracieuseté

©Photo Gracieuseté

©Photo Gracieuseté

©Photo Gracieuseté

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média