Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

23 avril 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Une maison de répit pour proches aidants verra le jour à Sainte-Anne-des-Monts

Maison Gilles-Carle

©Photo Gracieuseté

Guy Gasse et Méganne Perry Mélançon devant la future Maison Gilles-Carle.

Une maison de répit Gilles-Carle ouvrira officiellement ses portes en juin à Sainte-Anne-des-Monts.

Il s'agira de la dixième maison du genre au Québec. C'est l'Association La Croisée en collaboration avec la Fondation Lise-Lemieux qui chapeauteront cette nouvelle maison. Avec une capacité d'accueil de huit personnes, l'endroit est destiné à offrir un peu de répit aux proches aidants de personnes malades. Ces derniers pourront y séjourner de quelques heures jusqu'à deux semaines. Les résidents temporaires auront accès à des professionnels pour les accompagner dans leurs besoins quotidiens en plus d'avoir des activités ludiques et artistiques selon leurs intérêts.

La genèse de cette aventure est le fruit de la collaboration entre La Croisée et des bénévoles oeuvrant notamment au sein de la Fabrique de Sainte-Anne-des-Monts. Puisque les deux groupes avaient un projet similaire, ils ont décidé de mener le projet à terme ensemble.  Au départ, des bénévoles de la Fabrique, dont Guy Gasse et Lise Lemieux, avaient l'idée d'une maison pour les personnes en fin de vie. Mme Lemieux est décédée en cours d'élaboration du projet. D'ailleurs, l'organisme qui s'impliquera auprès de la Maison Gilles-Carle a été nommé en son nom, étant elle-même une proche aidante.

Du côté de La Croisée, la maison de répit avait été identifiée comme un besoin depuis déjà quelques temps. « Comme le CISSS-Gaspésie avait accès à des sommes d'argent pour ce type d'établissement, nous avons tous embarqué dans le projet d'une maison Gilles-Carle qui offre du répit pour les proches aidants », explique le directeur général de La Croisée, Steve Ouimet.

Pour coordonner cette nouvelle maison, Steve Ouimet a fait l'embauche de Jacques Mimeault, éducateur spécialisé de formation, qui a travaillé de nombreuses années dans le giron du CISSS-Gaspésie, notamment au Centre de réadaptation en dépendances. Il a également été président régional du syndicat CSN et, plus récemment, avait posé sa candidature à la préfecture avec la santé et les services sociaux comme cheval de bataille. « Je suis extrêmement heureux de pouvoir compter sur un professionnel du calibre de Jacques Mimeault pour gérer cette nouvelle maison », ajoute Steve Ouimet.

Pour le moment, la Maison Gilles-Carle de Sainte-Anne-des-Monts couvre l'ensemble de la Gaspésie, mais il n'est pas impossible que d'autres endroits du genre voient le jour ailleurs en région.

Un des premiers défis pour cette nouvelle entité sera le recrutement de personnel. « Nous avons besoin de dix personnes dont plusieurs préposés aux bénéficiaires. On ne se cachera pas que c'est une profession très en demande ces temps-ci. C'est pourquoi nous regardons s'il ne serait pas possible de développer un partenariat avec le Centre de formation de la Haute-Gaspésie pour former des gens qui ont de grandes qualités humaines en cours d'emploi », explique le directeur de La Croisée qui avoue ne pas vouloir déshabiller l'hôpital de ses préposés.

La Maison Gilles-Carle sera à l'ancienne résidence pour ainés St-Pierre Fraser située sur la rue Thériault à Sainte-Anne-des-Monts. Elle a été rendu possible grâce au travail des bénévoles de la Fondation Lise-Lemieux à commencer par Guy Gasse et les membres du conseil d'administration, soit Yvette Landry, Oviette Chrétien, Régis Garon, Tommy Sasseville, Véronique Gasse et Lucas Fournier. Du côté de La Croisée, les administrateurs sont Sébastien Tardif, Denise St-Pierre, Denise Pelletier, Gérald Gagné, Carmen Gagné, Nicole Landry et Keven Aspirot.

Le projet reçoit le soutien financier du CISSS-Gaspésie, du CLD et de la SADC de la Haute-Gaspésie, de la Fondation Mirella et Lino Saputo ainsi que de la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média