Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

08 mars 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'aviatrice matanaise Elspeth Russell nommée parmi les femmes remarquables du Québec

FEMMES MARQUANTES DE L'HISTOIRE

Elspeth Russell

©Photo Gracieuseté Aérovision

Elspeth Russell est née à Montréal, mais a passé la majeure partie de sa vie à Matane.

L'aviatrice matanaise, Elspeth Russell, dont le nom est collé à l'aéroport de Matane figure dorénavant parmi la liste des 100 femmes remarquables du Québec.

La Commission de toponymie du Québec a ainsi ajouté le nom de l'aviatrice matanaise, Elspeth Russell, à sa liste de femmes remarquables dont le souvenir est associé à un nom de lieu. Dans le cas d'Eslpeth Russell, son nom a été donné à l'aéroport de Matane en compagnie de son conjoint, Gerry Burnett, un autre pilote qu'elle épouse en 1945 avant de revenir s'installer à Matane.

C'est en mars 2019 que le maître-d'œuvre du projet de réfection de l'aéroport, Eddy Métivier, dévoilait officiellement le nouveau nom de t Russell-Burnett pour désigner l'aéroport de Matane. Considérée comme l'une des pionnières de l'aviation au Québec, Elspeth Russell a vécu de 1922 à 1974 et a passé la plus grande partie de sa vie à Matane. C'est toutefois au début de la deuxième guerre mondiale que son destin va se tracer et qu'elle lèvera la main pour faire partie de l'Air Transport Auxiliary britannique. On y flaire son talent indéniable pour le pilotage malgré son jeune âge. Son rôle sera alors d'amener des avions de combat de l'usine jusque sur le terrain. Elle y transportera 291 appareils en l'espace de trois ans.

À son retour au Québec, elle cofonde Matane Air Services avec son conjoint Gerry Burnett. Pendant 18 ans, les avions permettront le transport de centaines de milliers de passagers. Parmi les avions de la flotte de Matane Air Services, on compte plusieurs Cessna, des Lockheed, un DC-3, un Dragon rapide, un Stinson et un Piper. L'entreprise sera vendue à Québecair en 1965.

En 2002, l'aviatrice sera intronisée au Panthéon de l'air et de l'espace du Québec. En plus de voir son nom associé à l'aéroport de Matane, Elspeth Russell a également un parc en son honneur près de la rivière à Matane. La Commission de toponymie indique également qu'une rue Russell évoque l'aviatrice matanaise dans un quartier de Shawinigan où les artères sont nommées en lien avec le monde de l'aviation.

Outre Elspeth Russell, un autre nom lié à Matane apparaît dans la liste des femmes remarquables du Québec, soit celui de Marie Guyart. De 1958 à 2011, le bâtiment de la rue Saint-Rédempteur qui porte ce nom sera un établissement d'enseignement jusqu'à sa fermeture en raison d'un manque d'élèves. Le bâtiment sert toujours aujourd'hui en accueillant des organismes soit l'école de ballet-jazz de Matane, l'école de musique et le Cercle de Fermières.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média