Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 mars 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Richard Z. Sirois lance une autobiographie humoristique et musicale

NOSTALGIE MUSICALE

Vinylye Richard Z. Sirois

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

L'autobiographie de Richard Z. Sirois déclenche un véritable tourne-disques dans la tête du lecteur.

À travers deux de ses passions qu'on lui connaît, soit l'humour et la musique, l'un des fondateurs du groupe Rock et Belles Oreilles, Richard Z. Sirois, a lancé un ouvrage autobiographique où chaque souvenir est relié à une chanson. Le livre se nomme « Le vinyle de l'insomniaque ».

Comme c'est le cas pour bien des gens, les chansons marquantes sont intimement associées à des moments bien particuliers de notre vie. On se rappelle ce qui jouait à la radio lorsqu'on se baladait en voiture avec nous parents le dimanche après-midi ou quels étaient les tubes de l'heure lorsqu'on sortait dans les bars pendant les belles années du Cégep. C'est un peu la même chose avec cette autobiographie de Richard Z. Sirois qui est revenu s'installer à Matane depuis quelques années.

Son amour pour la musique s'est d'ailleurs rapidement concrétisé avec une émission de radio et une place sur le conseil d'administration de Kaméléart. Cette fois-ci, c'est à travers ses souvenirs qu'il renoue avec des classiques musicaux. « Tu devrais écrire sur ce que tu aimes », lui avait alors mentionné son fils. Ce fût la bougie d'allumage pour l'ex-RBO qui s'est alors mis à replonger dans ses souvenirs et ses vinyles.

Le résultat est un imposant livre de 320 pages ponctué d'images, de références musicales de 1970 à 2020, d'anecdotes et des tranches de vies livrées sans prétention par un des plu grand amoureux du rock du Québec. De Led Zeppelin à Offenbach passant par les White Stripes, U2, Beau Dommage et Radiohead, chaque moment est lié à une trame musicale. On y rencontre d'ailleurs toute la famille de Richard Z. ses amis et ses compagnons de travail. On pleure, on rit, on a du plaisir.

Celui qui se qualifie de nostalgique heureux ou de groupie de 14 ans dans le corps de son grand-père tel qu'évoqué par son ami Guy A. Lepage présente donc un ouvrage réconfortant pour tous ceux qui aiment la musique et qui ne se couchent jamais avant 3 heures du matin.

On peut se procurer « Le vinyle de l'insomniaque » publié chez Saint-Jean Éditeur dans toutes les bonnes librairies.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média