Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

03 mars 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Fin de l'obligation du port du masque dès avril

COVID-19

Masque de la Côvid

©Photo Depositphotos.com - Maryna Andrejchenko

Le masque ne sera plus requis dans les lieux publics au plus tard à la mi-avril.

Sans tambour, ni trompette, le gouvernement du Québec a annoncé que la dernière mesure sanitaire encore en vigueur, soit le port du masque, sera levée au plus tard à la mi-avril dans les lieux publics.

Par voie de communiqué, le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé qu'il mettait fin à l'obligation du port du masque « au plus tard à la mi-avril ». La seule exception est le transport en commun où le port du masque sera encore requis jusqu'en mai. Toutefois, ces dates pourraient être devancées si la situation épidémiologique le permet. Par ailleurs, dès le retour de la semaine de relâche, soit le 7 mars, les enfants n'auront plus à porter le masque lorsqu'ils seront assis en classe. Également le 7 mars, le port du masque ne sera plu obligatoire au travail si les employés sont en mesure de maintenir une distance d'un mètre ou s'il y a une barrière physique tel un plexiglass.

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a aussi devancé de deux jours, l'élimination des autres mesures sanitaires en vigueur, comme le passeport vaccinal et la capacité réduite dans certains lieux publics au 12 mars. Il n'y aura plus de limite de gens par table au restaurant et les fêtards pourront danser et chanter dans les bars. Le registre des visiteurs dans les résidences pour aînés sera aussi aboli.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, indique que ces assouplissements sont possibles en raison de la situation épidémiologique qui est sous contrôle. Il en appelle toutefois à la vigilance. « Il faut apprendre à vivre avec le virus, qui circule toujours, et demeurer prudents. Le port du masque, même lorsqu'il ne sera plus obligatoire, fera entre autres partie de l'arsenal que nous possédons pour réduire les risques de transmission dans certaines circonstances. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média