Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

02 mars 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un canot dans la neige du Matanais Éli Laliberté diffusé à travers le monde

CINÉMA GASPÉSIEN

Un canot dans le neige

©Photo Gracieuseté

Éli Laliberté a passé deux semaines dans le petit campement de son nouvel ami pour le tournage du documentaire.

Le documentaire « Un canot dans la neige » du réalisateur matanais Éli Laliberté a été choisi pour être diffusé dans plusieurs pays dans le cadre du mois de la francophonie.

Canada, Maroc, États-Unis, Allemagne; voilà quelques pays où sera diffusé le documentaire « Un canot dans la neige », un film qui traite d'un coureur des bois des temps modernes. Il s'agit de l'histoire fascinante d'un homme qui a pris l'habitude de s'exiler à plus de 200 km dans les bois au nord de Sept-Îles chaque hiver depuis maintenant 20 ans simplement pour y retrouver la paix et la liberté.

La lune de miel de ce documentaire avec le milieu cinématographique est d'autant plus fascinante puisque Clément Lévesque, le coureur des bois rencontré au hasard dans un train, ne devait pas être le cœur du film à la base. Toutefois, l'histoire de Clément était tellement riche qu'Éli Laliberté a décidé qu'il méritait l'entièreté d'un documentaire.

« Un canot dans la neige » a ensuite été récompensé au festival Vues sur mer de Gaspé et les droits de diffusion ont été vendus à la télévision suédoise en plus d'être présenté sur les vols d'Air France. Le documentaire a également été présenté au Rendez-vous du cinéma québécois et sur les ondes d'UnisTV.

Cette fois-ci, c'est toute la francophonie qui aura la chance de visionner l'œuvre du réalisateur produit par la boîte PVP Media de Matane. « Je suis heureux de pouvoir partager notre amour du territoire avec tout ce monde. Pour moi, ce film nous invite à aborder la nature et les écosystèmes dans le respect et l’humilité. Il incite à prendre le temps de se laisser habiter par la nature afin de lui redonner un sens profond. C’est un lieu sacré qui donne la vie et que l’on doit arrêter de consommer. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média