Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Personnalités inspirantes

Retour

04 février 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Cédric Joël: le parcours inspirant d'un Camerounais établi à Sainte-Anne-des-Monts

MOIS DE L'HISTOIRE DES NOIRS

Cédric et Elliott

©Photo Gracieuseté

Cédric Joël est fort heureux de pouvoir œuvrer en télétravail auprès de sa famille, spécialement de son fils Elliott âgé de six ans.

Dans le cadre du mois de l'histoire des Noirs, on a fait connaissance avec Cédric Joël Tchouta Tchoubith, un jeune immigrant qui a quitté son Afrique natale pour venir s'établir en Gaspésie pour y étudier et fonder une famille.

Originaire du Cameroun, Cédric Joël Tchouta Tchoubith avait ciblé le Québec, et plus spécialement la Gaspésie, comme terre d'accueil pour suivre une formation en animation 3D au Cégep de Matane. Fort intéressé par le milieu du cinéma et des jeux vidéo, le cours offert à Matane tombait en plein dans les cordes du jeune homme. « Le Québec, c'est le pôle mondial pour le jeu vidéo, c'est la référence. C'était clair dans ma tête que c'est ici que je voulais venir faire carrière. » En plus de tracer sa voie professionnelle, le Cégep lui aura permis de rencontrer sa conjointe avec qui il aura un fils prénommé Elliott.

À la fin de ses études, sa conjointe a pris le chemin de Sainte-Anne-des-Monts alors que Cédric a traîné son baluchon à Montréal où les opportunités d'emploi étaient plus intéressantes. Toutefois, ses plans changeront lorsque la pandémie s'installera et, rapidement, le jeune homme voudra se rapprocher de sa famille. Il reprend donc le chemin de la Gaspésie pour s'installer à Sainte-Anne-des-Monts. « Avec le télétravail qui devenait accessible, ça facilitait les choses et j'ai pu venir rejoindre ma conjointe et mon fils. »

Arriver dans un nouvel endroit en pleine pandémie avec toutes les mesures sanitaires en place qui limitent les contacts sociaux est tout un défi. Malgré tout, Cédric a découvert toute une communauté accueillante avec qui il a pu tisser des liens. « Le monde est chaleureux et curieux également. Les gens me saluent et me parlent lorsque je vais à l'épicerie donc on se sent rapidement chez soi. C'est très différent des grandes villes dans lesquelles j'ai habitées. Ça aide beaucoup à l'intégration », confie-t-il.

Puisqu'il possédait aussi l'équivalent d'une formation en graphisme, il a pu se dénicher un emploi à l'Imprimerie gaspésienne à son arrivée à Sainte-Anne-des-Monts avant de trouver un autre boulot, cette fois-ci chez WeFX, une boîte de production qui œuvre dans le milieu du cinéma et de la télévision où il peut mettre ses compétentes d'artiste compositeur à profit. Concrètement, Cédric travaille en postproduction où il est notamment appelé à concevoir des effets spéciaux et faire du montage pour des longs métrages « La Covid aura eu au moins ça de positif puisque je peux être en télétravail à la maison avec mon fils », se réjouit-il.

Découvrir un nouveau milieu

Malgré la pandémie, Cédric saisit toutes les occasions de participer à la vie sociale de sa nouvelle terre d'accueil. « Je sais qu'il y aurait pu avoir tellement plus d'activités et il y en aura sûrement plusieurs autres quand la pandémie sera terminée, mais déjà, j'ai pu faire l'objectif intégration pour en apprendre davantage sur la société québécoise. J'ai pu rencontrer du monde de cette façon. J'ai aussi participé à un souper de la diversité et aux activités "Le monde est dans ton assiette" où j'ai pu cuisiner des petits plats camerounais tout en faisant connaissance avec d'autres gens. »

Le néo-Annemontois a aussi pu mettre ses talents sportifs à bon escient en se joignant à la ligue de soccer de la Haute-Gaspésie. « Je m'intègre progressivement, mais c'est certain que le meilleur reste à venir », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média