Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

31 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La générosité de La Matanie pour les paniers de Noël se chiffre à 72 800 $

SOLIDARITÉ

Panier de Noël

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le profil des demandeurs de paniers de Noël n'est plus le même qu'il y a quelques années alors que de plus en plus d'aînés et de jeunes gens se retrouvent dans une situation financière précaire.

L'ACEF de la Péninsule estime à 72 800 $, le montant amassé pour la campagne des paniers de Noël 2021 en Matanie.

Pour la campagne qui vient de se terminer, 526 foyers de La Matanie ont fait une demande de panier de Noël. De ce nombre, on remarque que davantage de personnes âgées, de jeunes de moins de 25 ans ainsi que des gens ayant deux emplois figurent parmi les demandeurs. « Le nombre de personnes dans le besoin a légèrement augmenté au cours de la dernière année dans la région et nous remarquons, au sein des organismes communautaires de la région, que le visage de la clientèle a changé et évolue et ce n’est pas nécessairement le profil qui a l’habitude de demande de l’aide d’urgence et de soutien », explique la directrice générale de l'ACEF, Élaine Guilbault.

Si l'on ajoute la précarité financière de plusieurs ménages depuis le début de la pandémie, la générosité des donateurs de La Matanie était souhaitée plus que jamais. Encore une fois, la solidarité a été de mise grâce à des donateurs indépendants, mais aussi de nombreux organismes comme Le Club Lions, les Chevaliers de Colomb de Matane et des Méchins, le Comité de pastorale, le Centre d'Action bénévole, le Club Optimiste, la Cuisine collective de Matane et le Comité de partage St-Ulric.

Grâce à ces dons, 368 personnes seules, soit 70 % des demandeurs ont eu droit à un panier de Noël. Les familles monoparentales et les couples comptent pour 22 % des demandes alors que 8 % étaient des familles nombreuses.

Tristement, selon l'ACEF, la tendance n'ira pas en s'améliorant puisque le coût du panier d'épicerie a explosé au cours des derniers mois et devrait continuer d'augmenter en 2022 alors que les salaires ne suivent pas nécessairement la tendance.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média