Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Sainte-Anne-des-Monts demande une amélioration de la sécurité routière dans le secteur de Ruisseau-Castor

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Eskamer

©Photo Google Street View

La sécurité des piétons est compromise dans le secteur de Ruisseau-Castor selon les commerçants locaux.

La Ville de Sainte-Anne-des-Monts demande au ministère des Transports d'aménager un affichage dynamique dans le secteur de Ruisseau-Castor pour inciter les automobilistes à ralentir à l'approche d'endroits achalandés comme Eskamer Aventure et l'Auberge festive Sea Shack.

Avec l'affluence touristique de plus en plus importante depuis quelques années, une nouvelle problématique vu le jour; soit la sécurité piétonnière. En raison de la croissance des entreprises de ce secteur et de la nouvelle offre d'activités, plusieurs visiteurs se voient dans l'obligation de devoir traverser la route 132, à leurs risques et périls.

En haute saison, le trafic est important et les automobilistes roulent à une vitesse moyenne de 90 km/h, parfois plus, ce qui cause une inquiétude certaine pour les nombreux visiteurs qui tentent d'accéder aux entreprises comme Eskamer. Le propriétaire, Yann Barriault avait d'ailleurs sonné l'alarme l'été dernier, demandant du même coup une traverse piétonnière.

Interpellée sur le sujet, la Ville de Sainte-Anne-des-Monts a adopté une résolution lors du conseil municipal de janvier pour demander au ministère des Transports d'installer un affichage dynamique dans le secteur qui aurait pour effet d'inciter les automobilistes à ralentir. « C'est un tronçon où il ne serait pas sécuritaire d'installer une traverse piétonnière puisque les véhicules circulent à trop grande vitesse à cet endroit », explique le maire Simon Deschênes.

Dans ce tronçon, on retrouve des voix lentes de chaque côté, ce qui provoque inévitablement des dépassements à plus haute vitessse; une autre raison pour évacuer l'option de la traverse piétonnière.

Ce dernier explique qu'à des endroits comme celui-ci, le risque d'accident serait plus grand avec une traverse piétonnière puisque les gens qui traverseraient la route 132 auraient un faux sentiment de sécurité. « On demande plutôt l'installation d'affichage dynamique, c'est-à-dire des affiches très visibles avec des lumière DEL qui captent l'attention et qui auraient pour effet d'atténuer la vitesse des véhicules à cet endroit. »

La demande formelle est donc lancée au ministère des Transports du Québec qui a  juridiction sur la route 132, donc qui aura le dernier mot sur le type d'aménagement qui sera jugé adéquat pour sécuriser ce tronçon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média