Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

13 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Candidatures matanaises recherchées pour le prix Micheline-Laroche

RECONNAISSANCE LOCALE

Thérèse Sagna

©Photo Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

La première récipiendaire du prix Micheline-Laroche, Thérèse Sagna, en compagnie de l'instigatrice du projet, Brigitte Michaud ainsi qu'Annie Veillette et l'ex-maire de Matane, Jérôme Landry.

La Ville de Matane recherche actuellement des candidates pour le prix Micheline-Laroche remis à une personne s'étant particulièrement impliquée dans son milieu pour l'amélioration de la situation des femmes.

La candidate doit, par son travail rémunéré ou bénévole, avoir contribué à l'avancement de la situation des femmes à Matane. Cette implication peut se traduire par la participation à différents conseils d'administration ou conseils locaux ou régionaux. La candidate recherchée est quelqu'un qui peut aussi avoir eu une influence positive sur les avancées du féminisme et de l'inclusion des femmes à Matane.

Le comité de sélection en charge de déterminer la récipiendaire 2022 se penchera sur le degré d'implication de la candidate, ses réalisations, la portée de son influence et de ses actions, sa créativité et son initiative dans ses rapports et ses liens avec d'autres groupes ou femmes impliquées dans leur milieu.

Les personnes qui déposent une candidature devront remplir un petit formulaire et fournir deux lettres d'appréciation pour soutenir leur choix. La date limite pour soumettre une candidature est le 10 février. La gagnante sera dévoilée le 8 mars prochain et recevra une bourse de 500 $ pour poursuivre son implication à la cause féministe.

Rappelons que le prix biennal Micheline-Laroche a vu le jour en 2017 et en est à sa troisième édition. Micheline Laroche était une néo-Matanaise née en 1945 qui a rejoint les rangs du Regroupement des femmes de la région de Matane au milieu des années '80. Elle a contribué à développer divers services et activités comme les Chiffonnières, l'atelier de couture, un centre de documentation et un programme d'éducation populaire Antidote visant l'autonomie financière, affective et sociale des femmes.

Elle s'impliquera dans divers comités tant au plan local que régional et sera aussi active auprès de la Fédération des femmes du Québec. Au pic de son engagement, Micheline Laroche complètera un échange international qui la mènera au Sénégal pendant trois mois. Dix ans plus tard, les deux Sénégalaises ayant participé à l'échange international obtiendront le soutien nécessaire pour l'ouverture d'un centre pour femmes à Thiès, une des plu grades villes du Sénégal, qui sera baptisé en l'honneur de Micheline Laroche.

La dernière récipiendaire du prix Micheline-Laroche avait été remis à Chantal Plourde, une bénévole impliquée depuis plus de 20 ans auprès du Regroupement des femmes de la région de Matane. Thérèse Sagna avait été la toute première récipiendaire du prix.

Pour remplir le formulaire d'inscription et connaître toutes les modalités, il suffit de se rendre sur le site internet de la Ville de Matane.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média