Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un plan de mise à niveau et de développement du port de Matane dévoilé sous peu

INSTALLATIONS PORTUAIRES

Quai commercial de Matane port

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Le port de Matane est l'installation portuaire où il y a le plus de demandes d'accostage.

La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie a déposé son plan stratégique pour le développement des quatre ports sous son parapluie dont fait partie celui de Matane.

Après avoir investi une somme de 1,4 millions de dollars en 2021 pour le bétonnage de la zone de transit, l'asphaltage de la zone de circulation et l'installation de caméras de surveillance. « C'était des travaux nécessaires pour la poursuite des opérations en attendant qu'on puisse procéder à des travaux plus substantiels », indique la présidente-directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, Anne Dupéré.

La prochaine étape est donc d'attendre l'aval du ministère des Transports pour la deuxième phase des travaux. « Le port de Matane est en fin de vie et il faut absolument le mettre à niveau avant de penser à toute forme de développement. C'est le port où nous avons le moins d'espace à quai, mais c'est là où nous avons le plus de demandes pour des postes d'accostage. Nous avons pris cela en considération dans notre planification stratégique. Ça fait partie des besoins exprimés par le milieu. »

Anne Dupéré réitère l'intention de la Société portuaire de faire du fleuve Saint-Laurent, un corridor de transport important dans le cadre de la stratégie maritime du gouvernement en place. On remarque d'ailleurs une augmentation de l'ordre de 25 % du volume de marchandises qui transitent par les quatre ports de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent. Il s'agit principalement de sel, de gravier, de sable, de pièces d'éoliennes et de produits pétroliers.

La Société portuaire obtenait une enveloppe de 148,8 millions de dollars lorsque l'organisme a été créé pour mener à terme, les projets de mise à niveau et de développement des ports de Matane, Gaspé, Rimouski et Gros-Cacouna. Si ces sommes sont exclusivement réservées à ces ports, la Société doit toutefois justifier pourquoi elle entend utiliser telle somme pour tel port. On espère d'ailleurs que le ministère des Transports statuera sur la planification stratégique présentée au cours des prochaines semaines.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média