Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les 10 articles qui ont suscité le plus d'intérêt chez nos lecteurs en 2021

RÉTROSPECTIVE 2021

Retro 2021

©Photo montage

Licenciements chez Marmen, une bourse importante pour un jeune Matanais, des assouplissements longtemps attendus et les finissants ont droit à un bal in extremis.

Fin d'année oblige, L'Avantage gaspésien a dressé la liste des 10 articles ayant suscité le plus de réactions chez nos lecteurs en 2021 en Haute-Gaspésie et dans La Matanie.

1- Les véhicules personnels des pompiers de la Haute-Gaspésie seront dotés de feux clignotants verts

Il s'agissait d'une mesure souhaitée par le Service incendie de la Haute-Gaspésie. Concrètement, le phare vert clignotant est un appel à la courtoisie afin que les automobilistes cèdent le passage aux pompiers qui sont au volant de leur véhicule personnel en direction d'une intervention. Dans plusieurs municipalités de petite taille, il n'est pas rare que des pompiers doivent se rendre sur une intervention à bord de leur véhicule personnel.

Le chef aux opérations à la caserne du service incendie de Sainte-Anne-des-Monts, Guy Gagnon, était heureux que les municipalités aient décidé d'adopter des résolutions en ce sens. On parle des municipalités de la Haute-Gaspésie possédant des casernes de pompiers, soit Cap-Chat, Sainte-Anne-des-Monts, Marsoui, Mont-Louis et Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine. « Le projet a débuté il y a cinq ans dans la MRC des Collines en Outaouais. Ils ont finalement pu aller de l'avant avec l'accord du gouvernement provincial qui en a fait officiellement un règlement dans le code de la sécurité routière. »

Feu clignotant vert

©Photo Gracieuseté

2- Fermeture temporaire et licenciement de 70 employés chez Marmen à Matane

L'entreprise qui se spécialise en production de tours d'éoliennes avait déjà annoncé une première vague de licenciements en septembre dernier mais espérait que le projet de parc éolien Apuiat serait lancé au cours de l'année 2021, ce qui ne s'est pas concrétisé. Il devrait plutôt prendre son envol au cours de l'année 2022.

Ainsi, faute d'ouvrage, Marmen s'est vu dans l'obligation de fermer ses portes pour la deuxième partie de 2021 et ainsi, de licencier 70 employés. Toutefois, l'entreprise poursuivait ses efforts pour dénicher de nouveaux contrats et regarnir le carnet de commandes.

Marmen

©Photo L’Avantage gaspésien – Stéphane Quintin

3- Une employée du Tim Hortons de Sainte-Anne-des-Monts coupable d'avoir volé 19 451 $ à son employeur

Dans les fait judiciaires, une affaire de vol à l'interne au Tim Hortons de Sainte-Anne-des-Monts avait fait la manchette alors qu'une employée avait subtilisé près de 20 000 $ à son employeur. Le stratagème était simple. L'employée remplissait les bordereaux de dépôts à la fin de sa journée de travail mais omettait d'effectuer le véritable dépôt à l'institution bancaire.

L'accusée a donc plaidé coupable à une infraction de vol dépassant 5 000 $, mais sous déclaration sommaire, ce qui signifie que la sentence sera moindre que si l'accusation avait été faite par voie d'acte criminel. La rédaction d'un rapport présentenciel a été commandé et l'accusée reviendra donc en cour en février 2022 pour recevoir sa peine.

Tim Hortons

©Photo Louis-Charles Poulin - L'Avantage Gaspésien

4- Assouplissements importants au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Le 7 juin 2021 marquait le retour temporaire à une certaine normalité alors que le gouvernement du Québec annonçait d'importants assouplissements sanitaires pour le Bas-Saint-Laurent qui basculait en zone jaune et la Gaspésie retrouvait le vert.

Au palier vert, des rassemblements intérieurs étaient à nouveau permis pour dix personnes de bulles différentes ou tous les occupants de trois résidences différentes. Le port du masque n'était plus requis mais plutôt recommandé fortement. Quant aux restaurants, ils pouvaient se réunir à dix personnes par table. Quant aux cinémas, ils pouvaient accueillir 250 personnes et même manger du popcorn sur place.

Masque de la Côvid

©Photo Depositphotos.com - Maryna Andrejchenko

5- Le tapis rouge des finissants de la polyvalente de Matane en photos

Chaque année, le traditionnel tapis rouge des finissants est parmi les articles les plus populaires alors que les élèves arborent leurs plus belles tenues pour le dernier tour de piste avant de quitter officiellement l'école secondaire.

Cette année, les finissants avaient rendez-vous avec leurs cavaliers et cavalières aux Jardins de Doris pour un bal organisé en quelques semaines à peine, grâce à la créativité et la détermination de deux mamans, Sonia et Marie-Josée Harrisson, pour qui il était hors de question que les jeunes quittent le secondaire sans une dernière célébration digne de ce passage à l'âge adulte.

Finissants Matane

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

6- Le Matanais Anthony Létourneau décroche une bourse de 100 000 $

Le jeune étudiant du Cégep de Matane de 19 ans est l'un des cinq boursiers Loran au Québec sur un total de 30 pour le Canada tout entier. Au total, ce sont 6 084 candidats qui ont soumis leur candidature pour obtenir l'une de ces bourses. « Il fallait remplir un très long formulaire, faire une introspection sur ce qu'on a accompli et ce qu'on souhaite faire plus tard. C'était donc beaucoup de travail uniquement pour cette étape. »

Au terme du processus, Anthony Létourneau a ainsi reçu la bonne nouvelle qu'il était l'un des récipiendaires d'une bourse de 100 000 $ qui sera attribuée sur quatre ans. On parle de 10 000 $ par année pour les frais de scolarité et une autre tranche de 10 000 $ pour les frais de subsistance. « Ça va me permettre d'aller étudier à une université de mon choix parmi les 25 partenaires de la Fondation Loran en plus d'avoir accès à un réseau de mentorat et trois stages d'été que je pourrai réaliser au Canada ou à l'extérieur. Il y aura aussi des retraites prévues entre les boursiers. Cette année, on doit partir pour une expédition dans un Parc national afin de vivre l'expérience à fond et tisser des liens entre nous. »

Anthony Létourneau

©Photo Gracieuseté

7- Méthamphétamine, cocaïne et champignons magiques saisis à Grosses-Roches

Le 27 septembre dernier, des policiers de la Sûreté du Québec de La Matanie et des enquêteurs du crime organisé ont perquisitionné une résidence de Grosses-Roches qui s'est soldée par une saisie de stupéfiants et l'arrestation de deux individus.

Des informations reçues du public obtenues au cours de l'été ont permis aux policiers de déclencher l'enquête qui a finalement mené à l'obtention d'un mandat de perquisition. Des enquêteurs sur le crime organisé ont été mis dans le coup, mais on a finalement conclu que l'individu qui a été arrêté ne faisait pas partie d'un réseau.

Lors de la perquisition, les policiers ont saisi près de 400 comprimés de méthamphétamine, 10 grammes de cocaïne, 100 grammes de champignons magiques, 40 comprimés de poudre de champignons magiques, 30 grammes de cannabis illicite, 8 000 $ en argent comptant et plusieurs armes prohibées. On a également retrouvé de l'équipement destiné au trafic de stupéfiants.

Accident

©Photo -archives

8- Fin de l'alerte Amber à Sainte-Paule

L'Alerte Amber qui a tenu en haleine les policiers et toute la population de l'endroit pendant de longues journées s'est finalement terminée sans effusion de sang alors que l'homme recherché a été appréhendé par les policiers et que la jeune victime était retrouvée saine et sauve. S'en est suivi des procédures judiciaires qui sont d'ailleurs toujours en cours où un homme fait face à de nombreux chefs d'accusation dont enlèvement et d'avoir déchargé une arme à feu.

Perquisition Sûreté du Québec police

©Photo Le Citoyen-Archives/Thierry de Noncourt

9- AEM Canada licencie la moitié de ses employés

En mai dernier, AEM Canada, l'entreprise ayant repris l'usine Orbite de Cap-Chat licenciait la moitié de ses employés en raison de manque de liquidités. Toutefois, on précisait que l'avenir de l'entreprise n'était pas menacé à long terme. Le licenciement touchait une vingtaine d'employés.

 La restructuration de l'organisation de travail avait donc été prise en attendant une stabilisation de la situation financière. AEM souhaitait d'ailleurs rappeler ses employés au travail dès que possible. « C'est une situation temporaire, expliquait le président d'AEM Canada, Charles Taschereau. Nous avons racheté Orbite depuis environ un an. L'usine est repartie et nous avons produit de l'alumine de haute qualité. Nous avons ensuite envoyé nos échantillons à des clients potentiels, mais nous n'avons pas encore réussi à mettre des contrats en place. Nous sommes encore en négociation. »

Orbite

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

10- Des assistants recherchés pour une production cinématographique en Haute-Gaspésie

Le long métrage Snow Angel tourné dans l'arrière-pays de la Haute-Gaspésie suscitait l'intérêt de nombreuses personnes alors que des assistants et des figurants étaient demandées pour participer au projet. Plusieurs volontaires ont levé la main et la production n'a eu aucune difficulté à dénicher suffisamment de gens pour se prêter au jeu.

La comédienne Catherine Bérubé et son conjoint, le réalisateur Gabriel Allard, entendent revenir en Haute-Gaspésie pour présenter le fruit de leur travail dès que le film sera prêt à être diffusé. Étant tourné en anglais, les deux comparses visent rien de moins qu'une diffusion à l'international pour leur projet.

Snow Angel

©Photo Gracieuseté

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média