Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

30 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des entreprises soutiennent la patrouille canadienne de ski du Mont-Castor

PREMIERS SOINS

Mont-Castor

©Photo Gracieuseté

La patrouille de ski en exercice de simulation de premiers soins.

Les 15 bénévoles de la patrouille canadienne de ski du Mont-Castor ont pu compter sur la générosité d'entreprises de la région pour pleinement réaliser leur mission sur les pentes de ski matanaises.

Tout d'abord, la patrouille a pu bénéficier d'un coup de main de Terexcavation Grant qui fournit une roulotte de chantier pour une deuxième saison consécutive. Pour le patrouilleur Éric Bernier, il s'agit d'un prêt fort apprécié dans le contexte actuel. « Ça permet à notre équipe de ranger l'équipement de ski et de prendre des pauses dans le respect des règles sanitaires. Nous avons donc un local qui reste exempt de contaminants potentiels et qui demeure accessible en tout temps pour prodiguer des premiers soins de façon sécuritaire. »

La papetière, Sappi qui possède une usine à Matane, a également contribué à la patrouille du Mont-Castor par le biais du programme « Des idées d'employés qui comptent ». Ainsi, deux patrouilleurs ont vu leurs propositions être retenues par leur employeur, leur méritant ainsi une bourse de 2 000 $ pour la poursuite de leurs activités. Au total, Sappi retenait 10 projets parmi toutes celles proposées par les employés de 18 emplacements en Amérique du Nord.

Finalement, le géant des télécommunications, Telus, a renouvelé son engagement communautaire auprès de la patrouille canadienne de ski du Mont-Castor en octroyant une somme d'un peu plus de 1 000 $ grâce à l'implication de trois retraités.

Pour la patrouille du Mont-Castor, ces coups de pouces sont non-négligeables. « Le support de ces entreprises aide la Patrouille à mettre à jour ses équipements de sauvetage et de premiers soins et à améliorer la prévention et la sécurité dans la pratique du ski alpin et de la planche à neige à Matane », ajoute Éric Bernier.

La patrouille canadienne de ski existe depuis le tout début des activités au Mont-Castor en 1948, alors présidée par Gérard Bilodeau. Chaque patrouilleur bénéficie d'une formation de premiers soins de 60 heures avec une spécialisation dans le domaine du ski. Chaque patrouilleur doit mettre sa formation à jour chaque année grâce à un programme revu par un comité de médecins.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média