Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

29 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La Fondation Laure-Gaudreault remet 2 500 $ à trois organismes de la Haute-Gaspésie

ENSEIGNEMENT

FLG

©Photo Gracieuseté

Olivia-Claude Bernier, présidente AREQ, secteur des Monts- Suzanne Mimeault , responsable du FLG et Nathalie Dupont, directrice générale de la Maison l’Essentielle.

La Fondation Laure-Gaudreault de l'Associations des retraités de l'enseignement et des autres services publics du Québec (AREQ) a remis un montant total de 2 500 $ à la Maison des jeunes L'Ambassade de Sainte-Anne-des-Monts, au Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie et à la Maison L'Essentielle de Gros-Morne.

Les dons remis à la Maison des jeunes et le Centre de pédiatrie sociale totalisent 1 500 $ alors qu'un autre montant, soit de 1 000 $ a été remis à la Maison L'Essentielle afin de mettre en place des activités de cuisine intergénérationnelles.  « Cette nouvelle somme s’est ajoutée à l’automne, provenant d’un profit provenant de la vente des billets du tirage national, ayant eu lieu en juin dernier. C’est ainsi que la Maison l’Essentielle de Gros-Morne s’est vu offrir 1000$ qui l’aidera à financer un projet qui prouve que la passation des savoirs existe encore, entre deux générations », raconte Suzanne Mimeault, responsable du Fonds Laure-Gaudreault dans la région.

Ainsi, si la situation sanitaire le permet, l'idée serait de réunir des aînés et des jeunes dans les cuisines afin de faire découvrir les recettes traditionnelles. C'est une façon de transmettre le savoir en plus d'intéresser la nouvelle génération à la cuisine. Au terme de ces activités, les jeunes recevraient un livre des recettes qui auront été concoctées. « C’est là un projet original qui permet une plus grande cohésion sociale et développe, par la même occasion, un esprit de solidarité et de partage », ajoute Suzanne Mimeault.

Rappelons que Laure Gaudreault était une enseignante qui a longuement lutté pour la syndicalisation de ses semblables et qui a contribué à avoir un meilleur fonds de retraite. Le fonds portant son nom existe depuis plus de 30 ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média