Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Encore des restrictions sanitaires pour le Temps des Fêtes

COVID-19

Legault et Dubé

©Photo Capture d'écran

Dr Horacio Arruda, François Legault et Christian Dubé.

Le gouvernement du Québec a jeté une douche d’eau froide sur les célébrations de Noël et du Jour de l’An en annonçant de nouvelles mesures sanitaires à moins de six jours du réveillon.

Lors d’un point de presse fort attendu du gouvernement Legault, le premier ministre a annoncé ce qui se chuchotait déjà en coulisses, soit que le temps des Fêtes sera à nouveau frappé de restrictions sanitaires cette année. « Je n’ai pas de bonnes nouvelles à annoncer », a lancé François Legault d’entrée de jeu.

Un peu comme l’an dernier, le premier ministre est revenu sur une annonce faite quelques jours auparavant en changeant de cap sur les mesures sanitaires à observer au cours des prochaines semaines. Le virant Omicron et sa grande vitesse de propagation sont évoqués pour justifier l’annonce de nouvelles mesures restrictives. Il faudra donc oublier les rassemblements à 20 personnes puisque le maximum a été réduit à 10 personnes. « Même à 10 personnes, c’est risqué. Il faut donc être très prudent en gardant ses distances et en aérant les lieux », a ajouté le premier ministre.

La capacité d’accueil dans les commerces, les amphithéâtres, les églises, les restaurants et les bars est réduite à 50 %. Pour ce qui est des interdictions, on a mentionné les partys de bureau, la danse et les karaokés. Les tournois sportifs et les compétitions seront aussi interdits.

Les écoles primaires rouvriront aux dates prévues tandis que les élèves du secondaire seront en enseignement à distance pour la première semaine avant de reprendre le chemin des classes le 10 janvier. Toutefois, le masque en classe pour tous s'appliquera dès le 20 décembre.

« La vaccination n’est pas suffisante dans ce combat. Il faut donc réduire les contacts de 50 % au cours des prochaines semaines. Nous devons éviter de prendre des risques », a poursuivi le premier ministre.

Toutes ces mesures entrent en vigueur dès le lundi 20 décembre 2021.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média