Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Gel de taxes pour une huitième année consécutive à Sainte-Anne-des-Monts

BUDGET MUNICIPAL 2022

Hôtel de ville SADM

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Sainte-Anne-des-Monts conserve le même taux de taxation pour une huitième année consécutive.

La ville de Sainte-Anne-des-Monts réussit un tour de force en maintenant le taux de taxe foncière au même plateau depuis maintenant huit ans.

Les citoyens annemontois pourront donc à nous respirer un brin puisque le compte de taxes est maintenu à 1,17 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, soit le même depuis maintenant huit ans. Toutefois, une hausse sera visible sur le plan des services municipaux alors que le coût global passera de 635,95 $ à 700 $, principalement en raison de la collecte des matières résiduelles qui connaît un bon de 19 % alors que les autres services montent à peine de 1 %. Ainsi, la facture qui était de 280 $ l'an dernier monte cette fois-ci à 339 $. « Plusieurs personnes ont effectué des rénovations sur leur maison pendant la pandémie et la quantité de déchets est passée de 4 500 tonnes à 6 000 tonnes qui ont été acheminées vers Matane », explique le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes.

Les citoyens ne sont pas les seuls à subir des hausses de tarifs puisque la Ville doit également composer avec des augmentations des coûts des services, notamment ceux de la Sûreté du Québec et du Service incendie qui grimpe de 5 % pour atteindre 1 234 877 $. Le budget alloué au secteur transport est également en hausse puisque la Ville a décidé de poursuivre le déneigement des trottoirs, nécessitant l'embauche d'un opérateur de chenillette. Évidemment, tout le volet hygiène du milieu, soit la collecte des vidanges est aussi un élément majeur à considérer dans l'élaboration du budget municipal puisqu'il signifie une quote-part plus élevée à verser à la MRC.

Le maire annemontois, Simon Deschênes, précise que malgré l'économie actuelle, la Ville a toujours veillé à bien contrôler ses dépenses et à profiter des sommes disponibles dans l'appareil gouvernemental. « Nous avons su être suffisamment vigilants pour bénéficier pleinement de toutes les subventions disponibles pour rénover nos infrastructures vieillissantes tel que l’aéroport et nous espérons que se sera bientôt le tour de la piscine. »

Rappelons que l'an dernier, l'exercice avait été particulièrement ardu en raison du contexte économique et pandémique qui avait forcé les administrateurs à faire preuve de prudence lors de l'élaboration du budget. Cette fois-ci, le nouveau conseil se dit somme toute satisfait de l'exercice réussi et spécialement d'avoir maintenu le taux de taxes au même niveau que les années précédentes.

Pour ce qui est des projets à venir dans les prochaines années, il est question d'entamer les études pour la réfection de la piscine municipale, la mise à niveau des stations d'assainissement des eaux et l'achat de machinerie et de véhicules pour le service incendie. « Pour financer les projets de l’année 2022, nous comptons sur une aide gouvernementale de l’ordre de pratiquement 2,8 millions de dollars. Nous allons également utiliser les fonds réservés, les dépenses prévues à même le budget et le surplus accumulé s’il y a lieu », conclut le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média