Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

09 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le comptable matanais Gérard Lavoie célèbre son 100e anniversaire

NOUVEAU CENTENAIRE

Gerry Lavoie

©Photo Gracieuseté

Gérard Lavoie a célébré ses 100 ans à son domicile avec un petit verre de blanc.

Le comptable professionnel agréé, Gérard Lavoie, a célébré son 100e anniversaire lors d'une fête organisée par l'équipe de Raymond Chabot Grant Thornton, bureau qu'il a fondé il y a plus de 60 ans.

En 1957, Gérard Lavoie ouvrait la toute première succursale du bureau Caron Corriveau Renaud à Matane à l'époque où la société n'avait pas d'antennes dans l'Est-du-Québec. Par la suite, l'entreprise a évolué pour devenir Corriveau Bujold Lavoie Madore avec Gérard Lavoie à la présidence pour un total de 17 associés. Finalement, en 1984, la fusion s'est réalisée avec Raymond Chabot Martin Paré. « C'était un mariage naturel puisque nous voulions étendre notre expertise, notamment pour les faillites et des cas plus complexes. Ils avaient des spécialistes dans tous les domaines. C'était donc essentiel pour la croissance de l'entreprise et bénéfique pour tout le monde. »

Cette fusion signifiait donc l'ouverture du premier bureau de Raymond Chabot Martin Paré dans l'Est-du-Québec. Pour Gérard Lavoie, ce fût un grand accomplissement qu'il a réalisé en collaboration avec Guy Chabot. À 100 ans, le Matanais a effectivement connu les personnages originaux derrière l'conique nom devenu Raymond Chabot Grant Thornton. Aujourd'hui, Gérard Lavoie est un des seuls survivants de la belle époque où il a ouvert son premier bureau. « Les choses ont bien changé. En 1957, j'étais seul avec ma secrétaire Mona Gagné qui est restée avec moi jusqu'à ma retraite à 70 ans et qui a été une adjointe très précieuse. J'ai vu passer au-dessus d'une centaine d'employés tout au long de ma carrière. »

Tout au long de sa vie, celui qu'on surnomme affectueusement Gerry s'est impliqué dans de nombreuses causes. C'est notamment à lui que l'on doit la Fondation de l'hôpital de Matane. « Je voyais qu'il y avait de grands besoins sur le plan des équipements. Il n'y avait pas de tapis roulant, de mammographie ou de "scans". »

Alors qu'il célèbre ses 100 ans, Gérard Lavoie mord toujours à pleines dents dans la vie. « Je me garde allumé. Je fais 20 minutes de vélo stationnaire tous les jours, je fais de l'exercice pour mes bras, je joue à des jeux et je fais de la lecture sur l'ordinateur. À mon âge, je n'essaie plus de m'améliorer, mais de garder ce que j'ai », rigole-t-il.

D'ailleurs, le centenaire originaire de Rivière-du-Loup peut compter sur le soutien indéfectible de sa « jolie dame de Matane », Mireille Dugas, son épouse de longue date. Il reçoit aussi du support du CLSC de Matane, lui permettant ainsi de rester chez lui malgré son âge vénérable. « Il ne me reste plus qu'à souhaiter de continuer d'être en santé », conclut-il.

Gérard Lavoie

©Photo Gracieuseté

Gerry Lavoie entouré de ses ex-collègues du bureau de Matane.

Commentaires

13 décembre 2021

Raymond Barriault

Bravo Gérard d'avoir l'âge de 100 ans. J'étais très heureux de faire avoir avec toi pour la Cie Ladep à Ste-Anne-des-Monts, nous avions un service qui convenait à nos attentes.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média