Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

04 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

La route 132 à nouveau endommagée entre Marsoui et La Martre

ÉROSION DES BERGES

Route 132

©Photo Gracieuseté

La route 132 est à nouveau victime de Dame Nature.

La route 132 a encore une fois été la victime de Dame Nature alors que d'importants dommages ont été provoqués par les marées et les vents violents.

Cinq ans après avoir emporté une portion de la route 132, voilà que la nature s'est à nouveau déchaînée entre La Martre et Marsoui, rendant une voie sur deux impraticable. Le ministère des Transports a rapidement réagi en dépêchant des équipes sur place. « Des travaux temporaires de stabilisation sont effectués sur la route 132 à Marsoui. La circulation s’effectuera en alternance ce week-end. De plus amples informations sur les prochaines étapes pourront vous être données en début de semaine », a expliqué la porte-parole du ministère des Transports, Émilie Lord.

Le ministre des Transports, François Bonnardel a d'ailleurs réagi en indiquant que d'autres travaux allaient se poursuivre tout au long de la semaine. « Les grandes marées combinées aux forts vents ont entraîné des dégâts sur une portion de la 132 près de La Martre, Gaspésie. Des travaux ont débuté hier et se poursuivront au cours de la semaine. La circulation se poursuivra en alternance. Nous vous informerons des développements », a-t-il indiqué via les médias sociaux.

Du côté de la mairesse de Marsoui, Renée Gasse, elle souhaite que des travaux plus permanents soient effectués. « Tant que le chemin va être près de la mer, on sera sujet à ce type de problématique chaque année. C'est toujours à recommencer chaque année. Il faudrait trouver une solution permanente car la crainte est qu'on se retrouve isolé comme ce fût le cas en 2016. Il fallait alors aller à La Martre en motoneige. On ne veut pas revivre ça. »

En hiver, il s'agit de la seule route pour se rendre vers l'Ouest. « Considérant que nous sommes plusieurs à travailler à Sainte-Anne-des-Monts, il faut ajuster les travaux en fonction des changements climatiques que nous vivons car c'est clair qu'on va revivre ce type de situation », poursuit Renée Gasse.

Ce scénario a des airs de déjà-vu pour les résidents de la Haute-Gaspésie qui ont vécu des événements similaires en 2016 lorsque les grandes marées avaient littéralement emporté des pans de la route 132. Le village de La Martre avait alors été enclavé pendant deux jours complets.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média