Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

02 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le projet d'agrandissement du gymnase de Gabriel-Le Courtois reprend vie

INFRASTRUCTURES SCOLAIRES

Gym GLC

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Le gymnase de l'école Gabriel-Le Courtois retourne dans les cartons du Centre de services scolaire des Chic-Chocs.

Le projet d'agrandissement du gymnase de l'école Gabriel-Le Courtois connaît un regain d'énergie alors que le Centre de services scolaire des Chic-Chocs l'a officiellement déposé au ministère de l'Éducation.

Le directeur général par intérim du CSS des Chic-Chocs, Bernard D'Amours, a donc tenu parole en envoyant une demande officielle dans le cadre du programme québécois des infrastructures. « C'est certain que ça ne signifie pas automatiquement que le projet sera accepté, mais au moins il se rend sur les bureaux du Ministère. Ce sera à eux de déterminer si le projet est viable et qui détermineront les coûts si celui-ci se réalise. »

La première étape prévoit donc un agrandissement de la palestre. Par la suite, il y aura lieu de modifier les vestiaires et y installer des équipements complémentaires. « Même s'il y a des besoins criants dans plusieurs autres Centres de service scolaires, j'estime que nos jeune en Gaspésie ont droit à l'équité des chances et méritent d'avoir des installations adéquates », poursuit Bernard D'Amours.

Ce dernier ajoute que l'appui politique local et l'implication de la population donne un coup de pouce additionnel significatif. « Lorsque les gens se mobilisent et que les élus y croient en plus, ça envoie un signal positif au gouvernement. C'est là-dessus que nous misons. Je souhaite de tout cœur que ça fonctionne. »

Par ailleurs, même si Bernard D'Amours assure l'intérim depuis peu de temps, les trois éléments soulevés par le maire de Sainte-Anne-des-Monts ont tous franchi une nouvelle étape. Ainsi, le dossier du gymnase a cheminé jusqu'au ministère de l'Éducation, le projet des résidences étudiantes est présentement en analyse et la réfection des terrains de tennis se fera dès le printemps 2022.

Si le projet se réalise, l'école Gabriel-Le Courtois serait encore mieux équipée pour répondre aux besoins des étudiants, notamment en sports-études, mais aussi pour accueillir des compétitions régionales ou provinciales d'envergure.

Informé de l'avancement de ces dossiers, le maire annemontois, Simon Deschênes avait quelques mots qui résument bien sa pensée. « Ça met un grand sourire sur mon visage », a-t-il dit.

Rappelons que les trois dossiers mentionnés précédemment avaient fait l'objet d'une sortie publique du maire. L'élu déplorait alors que la direction de l'époque avait erré dans ces dossiers et que la communication était difficile entre le CSS et la municipalité.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média