Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

18 novembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Sondage maison: les Matanais largement en faveur d'un complexe aquatique

COMPLEXE AQUATIQUE

Complexe aquatique Matane piscine projet

©Stéphane Quintin - L'Avantage Gaspésien

Si réalisé, le complexe aquatique compterait deux portions princiales, soit le bassin récréatif et la piscine de compétition.

Les résultats de notre sondage maison révèlent que les Matanais souhaitent la réalisation du projet de complexe aquatique dans une forte proportion de 82 %.

306 personnes ont répondu au sondage du journal L'Avantage gaspésien. La question posée était si les gens souhaitaient la concrétisation du projet de complexe aquatique estimé à 20 millions de dollars.

Or, sur les 306 répondants, Or 251 personnes ont répondu qu'ils étaient absolument en accord avec l'idée puisqu'un tel projet attirerait de nouvelles familles et que le bâtiment actuel est désuet. En revanche, 55 personnes ont exprimé leur désaccord, estimant que le projet est trop coûteux et profiterait qu'à une poignée de gens.

Si un complexe aquatique semble rallier la majorité des Matanais, ceux-ci devront toutefois s'armer de patience puisque ce n'est pas demain qu'on procédera à la première pelletée de terre. Le nouveau maire de Matane, Eddy Métivier, explique qu'il y a encore beaucoup de travail avant de crier victoire. « Je devrai d'abord m'assoir avec nos deux députés, Kristina Michaud et Pascal Bérubé pour leur indiquer que nous avons besoin de l'aide pour obtenir du soutien financier des deux paliers de gouvernement afin de minimiser l'impact fiscal sur les citoyens de Matane. »

Le nouvel élu matanais rappelle toutefois que la Ville doit préparer son budget 2022 dans un avenir très rapproché. En ne sachant pas quelles sommes il sera possible d'aller chercher auprès des gouvernements provincial et fédéral, l'implication fiscale de la Ville dans le complexe aquatique n'apparaitra vraisemblablement pas dans le prochain budget. « Il y a deux façons de réaliser un projet, soit en coupant dans le projet ou en allant chercher le maximum de subventions. J'opte pour la deuxième option. »

Quant à savoir s'il croit qu'un tel complexe sera porteur pour la communauté matanaise, Eddy Métivier répond à l'affirmative. « C'est certain que la portion du complexe avec les corridors de compétition sera davantage destinée à une élite, mais il y a toute la portion récréative pour les familles. Qui sait? En regardant le gros bassin à côté, c'est peut être là que les jeunes auront envie de devenir des petits champions de natation. »

Eddy Métivier insiste sur la portion récréative de la piscine qui se veut un atout autant pour les jeunes, les aînés et les personnes à mobilité réduite. « C'est une excellente façon de faire bouger nos jeunes même pendant la grisaille d'automne. Je suis convaincu que ce sont tous des arguments pour aller chercher de l'argent dans différents programmes, autant en sports que pour l'activité physique de notre population. Ça peut même attirer une certaine clientèle touristique. C'est bon pour la rétention et l'économie locale. »

D'ici là, on continuera de colmater les brèches et d'entretenir le bâtiment actuel qui aura 55 ans en 2022. « Pour moi, c'est un élément essentiel d'attractivité et je vais travailler dur pour l'obtenir. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média