Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

22 octobre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Charles Soucy reçoit une sentence de prison de douze mois

FAITS JUDICIAIRES

Charles Soucy

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Charles Soucy passera les douze prochains mois derrière les barreaux.

L'ex-conseiller municipal, Charles Soucy, a été condamné à purger une peine de prison de douze en mois en lien avec une accusation d'agression sexuelle.

La sentence a été rendue par le juge Jules Berthelot au Palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts. Rappelons que Charles Soucy avait été reconnu d'agression sexuelle sur une personne d'âge mineur. Les faits reprochés à l'accusé remontaient à 1989. L'accusé devra aussi suivre une thérapie en matière de comportements sexuels et se voit interdire tout contact avec la victime. Il lui sera aussi interdit de se retrouver dans une école, un parc ou une garderie où se retrouverait des jeunes de moins de 16 ans. Il ne pourra plus occuper un emploi ou une activité bénévole où il serait en position d'autorité avec des jeunes de moins de 16 ans.

Lors du procès, le juge Berthelot avait reconnu l'accusé coupable, soulignant qu'il ne croyait pas la version de Soucy. Le magistrat avait alors mentionné que l'accusé avait changé sa version des faits à plusieurs reprises. En contrepartie, il avait qualifié la version de la victime de « franc et honnête ».

L'accusé et la victime avaient deux versions différentes d'un événement qui s'était déroulé dans la chambre de Charles Soucy alors que les deux personnes s'étaient « chamaillés » pendant les pauses publicitaires en visionnant un film. Du côté de la Couronne, on expliquait qu'il y avait eu des attouchements et des gestes sexuels pendant le « chamaillage » alors que du côté de la défense, on prétendait qu'il n'y avait rien eu de sexuel dans les échanges entre les deux individus.

Charles Soucy a donc été condamné à purger une peine de prison de douze mois. L'ex-conseiller avait démissionné de son poste après le verdict de culpabilité et n'avait pas posé sa candidature en vue des prochaines élections municipales.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média