Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

14 octobre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Compostage, érosion des berges et récréotourisme à l'agenda de Guy Bernatchez

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2021

Guy Bernatchez

©Photo Vicky Fortin - L'Avantage Gaspésien

Guy Bernatchez affronte Allen Cormier, Jacques Mimeault et Maxime Esther Bouchard dans la course à la préfecture de la Haute-Gaspésie.

En plus des enjeux démographiques, de main-d'œuvre et de logement qui sont au cœur de la course à préfecture de la Haute-Gaspésie, l'aspect environnement occupe une place de choix dans la campagne du candidat Guy Bernatchez.

Le technicien forestier et ex-maire de Mont-Louis estime qu'on ne peut pas ignorer le volet environnemental qui se décline en plusieurs réalités pour les citoyens. « Quand on parle de compostage, de bornes de recharge électrique, de foresterie ou d'érosion des berges, ce sont toutes es réalités qui nous touchent de près ou de loin et il est important de s'en occuper, mais également de bien informer la population. »

Guy Bernatchez donne l'exemple de la route 132 dans sa municipalité. Lorsqu'est venu le moment d'apporter des correctifs pour éviter que la route soit submergée, les paliers de gouvernement locaux ont dû être très alertes et talonner de près le ministère des Transports afin d'éviter que la solution de l'enrochement devienne omniprésente en plein cœur de la municipalité. « Il faut commencer à penser à long terme pour trouver des solutions alternatives à l'enrochement. Il faut également réfléchir lorsqu'on refait des routes ou des ponts à bien les situer, ayant toujours en tête l'érosion des berges pour ne pas avoir à recourir à de l'enrochement dans cinq ou dix ans. C'est le devoir d'un préfet et des élus locaux de s'assurer que la population soit entendue lorsque le Ministère veut imposer de lourdes structures dans nos communautés. C'est comme ça que nous avons évité un énorme enrochement au beau milieu de Mont-Louis il y a quelques années. »

En ce qui a trait au compostage, Guy Bernatchez est d'avis que la population aurait eu tout intérêt à être informée plus adéquatement lorsque vient le moment de prendre des décisions majeures qui auront un impact sur le portefeuille des contribuables. « Pourquoi on enverrait notre compost à Matane au lieu des plateformes communautaires? Est-ce que le compost pourrait revenir par la suite pour notre utilisation? Ce sont toutes des questions pertinentes auxquelles les gens sont en droit d'avoir des réponses claires expliquées par des experts. Et c'est notre rôle en tant qu'élu de négocier les meilleures ententes possibles. »

Le candidat indique aussi qu'il a toujours été une référence en ce qui a trait aux enjeux liés à la forêt: les lots intramunicipaux, l'embauche d'un ingénieur forestier, l'aménagement intelligent de la forêt tout en protégeant le caribou, notamment en sélectionnant quel type d'arbre sera replanté. « Par exemple, si on exploite des grandes forêts de trembles, on les remplace par de l'épinette qui est une nourriture moins intéressante pour l'orignal. Conséquemment, il y aura alors moins de prédateurs comme le coyote ou l'ours. »

Finalement, Guy Bernatchez croit que tout le développement de l'arrière-pays qui se dessine doit être fait de manière à ce que toutes les municipalités du territoire profitent des retombées économiques. « On doit établir une dynamique où tout le monde en sortira gagnant. Si la région est déjà prisée en saison estivale, on doit aussi s'assurer qu'elle le soit tout autant en hiver et que les touristes aient des raisons de s'arrêter dans chacune de nos municipalités. »

Pour les jours qui restent avant l'élection, Guy Bernatchez entend poursuivre sa tournée des entreprises de la région afin de bien entendre ce qu'ils ont à dire. « C'est à partir de ce nos entrepreneurs nous disent que nous seront en mesure de mettre en place des plans d'action pour accélérer notre développement économique », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média