Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

08 octobre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Fier de son bilan, Allen Cormier se tourne vers l'avenir

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2021

Allen Cormiier

©Photo Archives - L'Avantage Gaspésien

Allen Cormier se dit prêt à s'attaquer à un quatrième mandat à la préfecture de la Haute-Gaspésie.

Le préfet sortant de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, affirme avoir toujours la même passion qu'au premier jour pour travailler au développement de la Haute-Gaspésie.

Celui qui occupe le siège de préfet depuis maintenant douze ans estime que la MRC est sur la bonne voie et se dit prêt à poursuivre le travail. « Il fait bon vivre chez-nous en Haute-Gaspésie. La situation n’aura jamais été aussi enviable que maintenant. D’ailleurs les maisons se vendent comme des petits pains chauds. La région connait maintenant une hausse de sa population; du jamais vu dans les dernières années et la tendance est loin de s'estomper.  Les gens sont heureux chez-nous et il y a plusieurs emplois à combler », dit-il.

Toutefois, Allen Cormier est conscient qu'il reste encore beaucoup de travail à accomplir. La santé demeure toujours une priorité pour lui. « C'est ce dont on me parle le plus. Nous avons une moyenne d'âge assez élevée. C'est donc essentiel d'avoir des services en santé si l'on veut garder nos citoyens ici. C'était encore plus vrai pendant la pandémie. Je ne compte plus le nombre de messages et d'appels que j'ai reçu au cours de la dernière année des gens qui vivaient de la détresse. J'ai toujours été là pour les écouter, sept jours sur sept. »

Sur cet aspect, le préfet sortant cible plusieurs besoins importants dont l'amélioration des infrastructures de santé. Il fait mention de l'urgence des Monts, la psychiatrie et une clinique dentaire qui pourrait être utilisée à même les installations du CISSS.

Il ajoute l'abolition des horaires de faction des ambulanciers pour améliorer le temps de réponse en situation d'urgence, un service de répit pour les proches des personnes handicapées, dont ceux atteints d'Alzheimer. « Je pense aussi aux frais de déplacement pour les citoyens qui doivent recevoir des soins à l'extérieur de la MRC. Même si le ministère de la Santé a majoré ces remboursements pour la première fois en 15 ans, ce montant demeure largement insuffisant. »

Vitalité et développement économique

Même s'il voit beaucoup d'amélioration sur le plan du développement économique alors que la MRC de positionne de plus en plus avantageusement comme une destination touristique prisée, Allen Cormier croit qu'on pourrait en faire encore plus pour la vitalité du territoire, particulièrement pour attirer de nouvelles familles et pour inciter les citoyens à rester ici. « Ça nous prend plus de places en garderie, plus de logements, plus de formations professionnelles, l'amélioration de la couverture cellulaire, du transport régional adéquat, promouvoir l'achat local, lutter contre la pauvreté, améliorer le sort de nos aînés, miser sur l'agriculture moderniser l'industrie forestière et bonifier le projet de récupération alimentaire. »

Allen Cormier souhaite également attirer davantage d'événements porteurs dans la région et développer des projets dans chaque municipalité. « Il faut aussi continuer de faire la promotion du tourisme quatre saisons, soutenir des institutions comme Exploramer et entretenir les sentiers de motoneige et VTT. »

Finalement, le préfet sortant souligne qu'il faut continuer de consolider les acquis, tel le service d'accueil des nouveaux arrivants qui fait un travail colossal pour recruter et intégrer les personnes immigrantes en Haute-Gaspésie. « Il faut aussi continuer à lutter contre la pénurie de main-d'œuvre en soutenant nos entreprises. Il faut aussi poursuivre notre implication dans le créneau éolien qui rapporte pas moins de 435 000 $ aux différentes municipalités de la MRC chaque année. »

Pour Allen Cormier, cette lutte à la préfecture contre Guy Bernatchez, Jacques Mimeault et Maxime Esther Bouchard n'est pas gagné d'avance, mais il entend convaincre les électeurs qu'il est une valeur sûre pour la MRC. « Je suis en excellente santé et j’ai toute l’énergie nécessaire poussé par votre appui dans mon désir d’obtenir un quatrième mandat fort.  J’adore ce que je fais. 12 ans à vous porter dans mon cœur au quotidien chers citoyens de La Haute-Gaspésie, à vous être dévoué, à répondre à vos textos, courriels ou téléphones quasi en temps réel. Mon engagement a toujours été entier. Et je sais que vous l’avez bien ressenti. Ma principale motivation a toujours été de porter votre parole, vos besoins. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média