Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

07 octobre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Stace acquiert l'ancienne usine d'Enercon à Matane

ÉCONOMIE LOCALE

DEM

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Gaspésien

Pascal Bérubé, Jean Langelier, Normand Lord, Lynn Francoeur et Nelson Gagnon.

L'entreprise québécoise Stace, qui se spécialise dans la production d'équipements de stockage d'énergies vertes, a fait l'acquisition de l'ancienne usine Enercon de Matane.

Cette plus récente acquisition vient, d'un côté renflouer le parc industriel de Matane au grand plaisir des élus et du tissu économique local alors que de l'autre côté, Stace confirme sa croissance avec une troisième usine à son actif.

La gamme de produits de Stace est plutôt vaste, passant des composantes d'éoliennes aux installations pour parcs solaires. C'est toutefois les réservoirs d'énergie et l'intégration de systèmes de batteries qui seront les premières composantes à faire leur entrée à la nouvelle usine de Stace.

Le président directeur général de l'entreprise, Normand Lord explique qu'il avait déjà visité le site d'Enercon il y a quelques années et que l'intérêt était déjà présent. C'est toutefois le démarchage et le contact avec Développement Économique Matanie et son directeur, Jean Langelier qui auront ultimement permis de convaincre l'entrepreneur de choisir Matane. « Jean m'a fait comprendre rapidement la polyvalence et la mobilité des entrepreneurs de la région, notamment avec le FIDEL. Ce fût un élément important dans notre choix. Nous avons également considéré la capacité et la qualité du bâtiment. Le parc industriel est aussi bien adapté à nos produits. Matane offre aussi des facilités qu'on ne retrouve pas ailleurs dont une voie ferrée et un port en eau profonde qui nous aidera grandement puisque 95 % des nos produits sont exportés. »

D'ailleurs, Stace compte de nombreux clients dont Hydro-Québec, BC Hydro, Bruce Power, Schneider Electric, ABB et d'autres à l'international dont EDF.

Le directeur général de Développement Économique Matanie, Jean Langelier, s'est réjouit que Stace choisisse Matane pour consolider le tissu économique local. « Nous pouvons tous être fiers de ce que nous sommes. C'est grâce à une contribution extraordinaire de nos entrepreneurs dans un fonds unique comme le FIDEL et l'apport financier des différents paliers de gouvernement qui nous avons pu investir autant d'énergie dans cette proposition qui a toujours été appuyée par les décideurs de la ville de Matane. »

Jean Langelier a aussi souligné l'apport exceptionnel du président de DEM, Lynn Francoeur, qui a favorisé la création de l'organisme dont le but est de soutenir les créateurs de richesse. Pour Jean Langelier, il faut avoir une adhésion de tous les acteurs de la région pour réussir à être attractifs. »

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a aussi salué la l'arrivée de Stace dans la région. « C'est une grande nouvelle pour l'innovation à Matane. Ça va créer une nouvelle synergie avec d'autres entreprises. Tous les critères y sont pour une réussite. Mon rôle sera de faciliter votre intégration et vous accompagner lorsque vous aurez des demandes à formuler au gouvernement. C'est une grande journée et un nouveau chapitre qui débute dans cette usine. »

Finalement, le conseiller de la Ville de Matane, Nelson Gagnon, a rappelé que le créneau des énergies renouvelables s'enligne directement avec les objectifs et les orientations de la municipalité. « Nous leur offrons toute la collaboration de la ville pour permettre la concrétisation de leurs projets et le développement de leurs activités. L'arrivée de Stace symbolise une grande fierté pour les Matanais et nous sommes très enthousiastes d'accueillir cette nouvelle entreprise pour de nombreuses années à venir. »

Stace entend déployer progressivement ses activités dans sa nouvelle usine au cours de la prochaine année. On pourrait alors y voir les premiers employés y être embauchés. L'entreprise explique qu'elle doit d'abord apporter des modifications au bâtiment actuel afin de l'adapter aux composantes qu'elle entend produire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média