Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

07 octobre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Nouveaux actes de vandalisme au Parc de la paix de Rivière-à-Claude

LAV III

©Photo Gracieuseté

Le char blindé a été la cible de vandales dans la nuit de mercredi à jeudi.

Des vandales se sont à nouveau attaqué au char blindé qui orne le Parc de la paix de Rivière-à-Claude destiné à honorer ceux qui ont servi pendant la guerre en Afghanistan.

Les vandales y ont fait des graffitis sur trois côtés du char blindé de type LAV III. On y retrouve un signe de la paix peint avec un aérosol ainsi que des inscriptions peu élogieuses. Le vétéran, Allen Tremblay, qui avait gracieusement cédé le terrain où se retrouve le Parc de la paix était estomaqué de constater qu'on s'était attaqué à un symbole devant représenter les soldats qui ont servi en Afghanistan.

Pour ce dernier, ce geste représente un manque de respect flagrant envers toutes les personnes qui ont travaillé à la réalisation de ce projet d'envergure. « Je suis très déçu, ce n’est pas la première fois que ça arrive, mais là c’est vraiment gros comme travail d’enlever tout ça. Évidemment on ne retrouvera pas les auteurs de cet acte de vandalisme, ils sont trop peureux et hypocrites. C'est vraiment honteux. »

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, abonde dans le même sens. Il ajoute que les gens ont commis un tel acte ne comprennent vraisemblablement pas ce que représente le char blindé dans ce contexte. « C'est triste et honteux de voir des vandales s'attaquer à un symbole de la paix qui met en lumière le dévouement des militaires qui ont servi en Afghanistan. C'est scandaleux et j'espère que les gens qui ont des informations vont communiquer avec la Sûreté du Québec. »

D'ailleurs, le préfet indique avoir communiqué avec les forces de l'ordre afin de s'assurer qu'une enquête soit ouverte sur l'événement. Allen Cormier déplore également que le travail de nettoyage reviendra fort possiblement entre les mains de bénévoles qui ont déjà investi de nombreuses heures de leur temps pour la réalisation de ce parc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média