Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

13 septembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Méchinois Christopher Lévesque-Savard décroche l'argent à l'Ultra-Trail Harricana

COURSE DE 42 KM

Christopher Lévesque-Savard

©Photo Gracieuseté

Il en aurait fallu de peu pour que Christopher Lévesque-Savard termine sa course au tout premier rang.

Le jeune Méchinois, Christopher Lévesque-Savard, a obtenu une médaille d'argent à la course de 42 km lors du dernier Ultra-Trail Harricana dans le secteur de Charlevoix.

Le jeune homme de 22 ans est passé bien près de remporter la course en complétant celle-ci en 3 h 47 m 40 s, soit à peine un peu plus d'une minute derrière le vainqueur. « Je suis très satisfait du résultat. J'avais de grosses attentes envers moi-même donc d'accomplir un top 3 m'a rendu très fier, surtout que ça ne fait pas longtemps que je course sur des longues distances. »

À un certain moment pendant la course, Christopher Lévesque-Savard a pratiquement goûté à la victoire alors qu'il était en tête de peloton, mais son corps n'a tout simplement pas suivi. « Au dernier ravitaillement, j'aurais pu m'arrêter pour prendre de l'eau, mais j'ai décidé de continuer puis j'ai eu une baisse d'énergie à la fin possiblement parce que je n'étais pas habitué de faire d'aussi longues distances. C'est là que je me suis fait dépasser et j'ai dû me contenter de la deuxième place. C'est l'expérience qui rentre et je serai prêt pour les prochaines courses. »

Pour le jeune athlète, réussir à compléter un parcours aussi exigeant a nécessité beaucoup d'entraînement. « Il faut être constant. Au moins deux fois par semaine, je parcours des distances de 20 km au moins deux fois par semaine après l'ouvrage. Je m'assure aussi de varier les terrains sur lesquels je m'entraîne », confie-t-il. Toutefois, la préparation physique n'est pas le seul élément à considérer puisque le mental joue beaucoup dans une telle épreuve. « Vers la fin de la course, c'est là que le mental joue le plus et il doit dire à ton corps de ne pas lâcher. On peut contrôler un peu notre corps, mais c'est quand même lui qui a le dernier mot. »

L'Ultra-Trail Harricana était la deuxième course d'endurance de longue distance à laquelle Christopher participait après le Québec Mega Trail où il avait eu à parcourir pas moins de 45 km. « Il y avait d'excellents coureurs et j'avais été en mesure de voir où j'avais eu des difficultés et d'acquérir de l'expérience. Ça m'avait vraiment aidé pour l'Ultra-Trail du 11 septembre dernier. »

Cette expérience vécue s'est d'ailleurs faite aux côtés d'un autre athlète de La Matanie, Éric Lévesque, qui a complété le parcours de 65 km en 6 h 22 m 55 s, lui donnant la troisième marche du podium. Les deux hommes ne sont d'ailleurs pas des étrangers puisqu'Éric a enseigné à Christopher à l'école secondaire. « C'était mon professeur d'éducation physique en secondaire 4. C'est lui m'a incité à m'inscrire au club de course et grâce à lui si je fais des compétitions aujourd'hui. C'est mon entraîneur et là, nous venons de faire l'Ultra-Trail ensemble, c'est vraiment tripant. »

Pour la suite des choses, le Méchinois entend participer à une dernière course cette année, soit le Bromont Ultra. Quant à l'an prochain, Christopher Lévesque-Savard vise rien de moins que l'Europe alors qu'il aimerait prendre part à l'OCC Mont-Blanc, une course de trail de 55 km avec un dénivelé de 3 500 mètres.

Chris et Rick

©Photo Gracieuseté - Ultra-Trail Harricana

Christopher et son entraîneur et complice de course, Éric Lévesque.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média