Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

07 septembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les premières accusations seront déposées contre David Côté

ENLÈVEMENT À SAINTE-PAULE

David Côté

©Photo Gracieuseté

David Côté doit revenir en cour le 5 octobre pour répondre de ses actes.

Après avoir tenu les policiers en haleine pendant cinq jours, David Côté s'est finalement rendu et doit maintenant faire face à la justice.

Il doit d'ailleurs se présenter au Palais de justice de Matane le 5 octobre prochain, vraisemblablement pour répondre à une première accusation d'avoir déchargé une arme à feu de manière insouciante. Quant aux possibles accusations en lien avec l'enlèvement de son fils de trois ans, elles restent à déterminer par le Procureur de la Couronne.

Rappelons que le suspect a forcé le déclenchement d'une alerte Amber le 31 août dernier alors qu'il aurait présumément enlevé son fils Jake, âge de trois ans. S'en est suivi un important déploiement policier dans le secteur boisé de Sainte-Paule. Après plusieurs jours de recherches, l'individu a finalement été cerné dans une résidence privée et ce dernier s'est rendu après douze heures de négociations.

Pendant la traque, le suspect aurait tiré au moins un coup de feu où, heureusement, personne n'a été blessé. On rapporte également que le petit Jake n'aurait pas été blessé physiquement pendant les cinq jours où il était avec son père.

David Côté sera donc de retour devant la justice le 5 octobre pour répondre à des accusations qui seront déposées après analyse complète du dossier en cours. Entre temps, le bambin a été remis entre les mains de sa mère pendant que son père demeure détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média