Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 septembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le terrain de tennis sera revampé et un projet de nouveau gymnase à nouveau dans les cartons pour l'école Gabriel-Le Courtois

ÉDUCATION

Terrain de tennis

©Photo Gracieuseté

Les terrains de tennis de l'école Gabriel-Le Courtois ont un grand besoin d'amour.

À l'issue d'une rencontre entre le directeur général du Centre de services scolaire des Chic-Chocs, Bernard D'Amours et le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, des dossiers sont de retour sur l'autoroute de la réalisation.

C'est notamment le cas des terrains de tennis dont on demande la réfection depuis plusieurs années. Cette fois-ci serait enfin la bonne puisque le directeur général du CSSCC s'est engagé à réaliser les travaux d'asphaltage afin que les terrains soient prêts au printemps prochain. De son côté, la ville de Sainte-Anne-des-Monts s'occupera du lignage qui requiert une peinture spéciale. Estimant que c'était un dossier qui pouvait être réglé rapidement, Bernard D'Amours a donc confirmé que ce projet allait être priorisé.

Pour ce qui est du nouveau gymnase, le constat a été fait qu'il n'y avait eu aucun dossier de déposé au ministère de l'Éducation. À cet effet, il a été conclu, à la suite de la rencontre entre le maire et le directeur général par intérim du CSSCC, qu'un projet serait développé en ce sens. « Le sport scolaire et la parascolaire prend de plus en plus de place et je crois que ça devient encore plus pertinent. J'ai aussi vu récemment qu'un important tournoi de volleyball accueillant 500 joueuses s'était tenu à Gaspé. Avec les bonnes installations, on pourrait, nous aussi, recevoir de telles compétitions à Sainte-Anne-des-Monts », ajoute Simon Deschênes.

Formation professionnelle et résidences étudiantes

Pour ce qui est d'obtenir la formation de transport par camions présentement offerte par l'école Charlesbourg, Bernard D'Amours avait admis qu'il s'agissait d'un dossier complexe où « chacun tirait la couverture de son côté ». Malgré tout, la demande sera formulée au ministère de l'Éducation et la politique suivra son cours. « Ça fait partie de mon travail pour faire valoir nos points de vue pour obtenir une telle formation. Toutefois, même si ce n'est pas spécifiquement le cours de transport par camions, M. D'Amours m'a dit qu'il serait à l'affût pour toute nouvelle formation qui pourrait être intégrée à l'offre actuelle au Centre Micheline-Pelletier », explique le maire annemontois.

Finalement, en ce qui a trait aux résidences étudiantes, le constat est à l'effet que le bâtiment actuel, voisin de l'école Gabriel-Le Courtois, est désuet et en piteux état. « Il y a quand même des options sur la table. Est-ce que ça pourrait être un autre bâtiment comme le Vieux Saint-Anne? Il y a des possibilités de partenariat public-privé afin qu'une résidence étudiante voit le jour à Sainte-Anne-des-Monts. J'ai senti une bonne volonté d'aller de l'avant dans ce dossier », confirme Simon Deschênes.

Les canaux de communication sont donc à nouveau ouverts entre la Ville et le CSSCC, au grand plaisir de Simon Deschênes. « À partir de maintenant, on pourra faire des suivis réguliers pour voir l'avancée des dossiers. Je suis très content de la rapidité à laquelle la rencontre a pu se tenir. Mais en toute transparence, je vais quand même attendre les résultats avant de trop me réjouir », conclut le maire.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média