Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

18 août 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Cinq grands enjeux pour Guy Bernatchez

GRANDE-RIVIÈRE

Guy Bernatchez

©Jean-Philippe Thibault - L'Avantage Gaspésien

Guy Bernatchez était à Grande-Rivière pour le lancement de sa campagne électorale.

Le candidat bloquiste dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine a officiellement lancé sa campagne électorale ce mercredi au havre de pêche de Grande-Rivière.

Le choix du lieu n’est évidemment pas anodin. Le dossier du parc d’hivernage a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’hiver. Guy Bernatchez, maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, veut aussi se faire davantage connaître de ce côté de la péninsule. « Oui, c’est symbolique [...] Je ne veux pas être assis à la table des ministres et ne pas dire un mot en suivant la ligne de parti. Je veux faire avancer le dossier. C’est un enjeu majeur. Je pars sur les chapeaux de roue avec mon lancement de campagne [mais] je pars de moins loin qu’en 2019. J’étais pratiquement inconnu alors et j’ai l’expérience de cette campagne. Je crois que mes chances sont vraiment bonnes, mais ça appartiendra à la population de décider. »

Ce dernier a fait connaître les cinq enjeux prioritaires sur lesquels il entend plancher pendant sa campagne et lors d’un potentiel mandat, à savoir les infrastructures portuaires, la vitalité économique et le tourisme, la famille et les aînés, l’environnement et les changements climatiques, ainsi que les pêches et les forêts. « Il faut faciliter la venue de travailleurs étrangers, régionaliser l’immigration et modéliser les subventions comme la PCU », lance en exemple Guy Bernatchez.

« M. Trudeau a décidé de donner un chèque de 500$ aux aînés de 75 ans et plus, qui par hasard a été déposé cette semaine, renchérit-il. C’est une belle annonce et on est content pour eux, mais il a oublié les 65 à 75 ans. Il faut aussi accroître les transferts fédéraux en santé, pour améliorer les soins à domicile. » Il déplore également les 5,2 milliards de dollars annoncés pour aider le projet hydroélectrique de Muskrat Falls à Terre-Neuve, ce qui viendra selon lui directement en compétition avec l’éolien en Gaspésie.

Technicien forestier de formation et œuvrant dans le domaine depuis 30 ans, Guy Bernatchez renote que la forêt est rarement une priorité à Ottawa. « C’est l’enfant pauvre des investissements au fédéral. Quant aux pêcheurs, ils n’ont pas l’écoute des politiciens, et surtout pas celle de notre députée. » Il écorche au passage sa rivale libérale dans le dossier du phare de Cap-des-Rosiers, qui appartient toujours au MPO mais dont plusieurs réclament qu’il soit transféré à Parcs Canada pour son intégration au parc Forillon et des travaux de réfection rapides. « Elle dit que le phare va lui survivre, mais on ne veut pas seulement qu’il lui survive, mais qu’il survive aussi à nos enfants et nos petits-enfants. »

Guy Bernatchez indique qu'il détaillera ses cinq priorités au fil de la campagne, en assurant qu’il sera d’une grande écoute envers la population. « Il y a des gens qui vont tomber de leur chaise si ils me donnent l’honneur de les représenter à Ottawa, de voir à quel point je vais être présent pour eux. Ça va être le jour et la nuit », conclut-il. Rappelons que seulement 637 voix avaient séparé Guy Bernatchez et la députée sortante Diane Lebouthillier lors des élections en 2019. Les hostilités pour le deuxième round sont maintenant officiellement lancées.

Commentaires

19 août 2021

jean pierre cloutier

Je vous invite à afficher vos couleurs fièrement.... Bien que certains n'osent le faire parce qu'ils sont préoccupés par la réaction de leurs employeurs, n'oublions jamais qu'une fois dans le cubicule où on vote, PERSONNE ne peut savoir pour qui vous votez... J'ai entendu certains commentaires de libéraux à l'effet qu'ils voteraient bien pour le Bloc québécois, mais ils ne sont pas pour l'indépendance... J'aimerais vous rappeler que cette élection n'appelle pas à un vote sur notre indépendance et je vous encourage fortement à choisir un député qui représentera avec fierté et détermination les intérêts de notre circonscription: Guy Bernatchez du Bloc Québécois est exactement ce genre de politicien... Une fois élu, il représentera TOUS les électeurs de la région et je vous garantis qu'il n'y aura pas de "réunions virtuelles pour les Bloquistes seulement"..... nous ne mangeons pas de ce pain ranci là chez les indépendantistes....

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média